FAMILLES ET NORMES SOCIALES : RECOMMANDATIONS DES JEUNES FÉMINISTES D’AFRIQUE DE L’OUEST

FAMILLES ET NORMES SOCIALES : RECOMMANDATIONS DES JEUNES FÉMINISTES D’AFRIQUE DE L’OUEST

Parce que l’égalité de genre appelle, aujourd’hui, à des restructurations profondes de nos sociétés, 7 membres du Réseau des Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest ont participé aux 2 Curated Discussions sur le thème : “Transformer les normes et les mentalités sur le genre pour parvenir à l’égalité dans le cadre du Forum Génération Égalité (FGE).”

Les 3 recommandations – de Ephrasie N’tchin COULIBALY, Jonas KINDAFODJI Dossou, Rose DIEME, Néné Fatou MARICOU et Denise Épiphanie HABA, membres du réseau, et Kadiatou KONATE et Emma ONEKEKOU, partenaires du réseau – pour une évolution des normes sociales dans le domaine de la famille :  

  • Inciter les Etats, notamment d’Afrique de l’Ouest, à s’engager dans des approches de modification de normes juridiques, par exemple, au travers de la modification des codes de la famille par des mesures favorables à l’égalité de genre. Influencer l’agenda politique des ministères pour faire évoluer le cadre normatif en faveur des droits des femmes et des filles permettra d’impulser cette dynamique de changement de normes sociales.
  • Soutenir un partenariat technique et financier en faveur de plus de sensibilisation, plus de d’information sur les thématiques d’égalité de genre, dans une approche basée sur les droits, et multi acteur·rice·s : autorités, famille, école, niveau communautaire, leaders religieux.
  • Valoriser une approche basée sur l’expérience des communautés et des bénéficiaires.

La famille constitue la souche de nombreuses normes discriminatoires car ce domaine est le lieu de la construction de multiples stéréotypes. 

Chaque changement vers l’égalité demande un travail simultané dans les sphères publiques et privées pour modifier réellement  les normes des rapports entre femmes et hommes. C’est ce à quoi s’attèlent les membres du Réseau Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest dans leur engagement quotidien et dans le processus international du FGE.