Afrique de l’ouest

Collecter pour interpeller : l’engagement des jeunes filles

Comme annoncé, des audits sociaux ont été réalisés au Sénégal et au Burkina Faso. Mis en œuvre depuis mars 2020, le projet Jeunes en Vigie a permis aux auditrices du projet de toucher du doigt les contraintes des jeunes et adolescent·e·s dans l’accès aux soins de santé de qualité et adaptés à leurs besoins. C’est aussi une occasion pour elles, lors des audits de sensibiliser les prestataires de santé sur les droits des jeunes en matière de Droits et Santé Sexuels et Reproductifs (DSSR) et aux 3 pandémies (VIH, Tuberculose et paludisme). 

LIRE LA SUITE

– Fonds DO – Appel à projets – juin 2022

Le Fonds d’appui au Développement Organisationnel (Fonds DO) dans le cadre du projet « Amplifier le changement en faveur de l’égalité : renforcer les mouvements des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest francophone (JFAO) » lance le premier appel à projets au profit des organisations féministesLIRE LA SUITE

Le BACAR Pascaline Fagninou

– Label ampli – “La labellisation permet d’améliorer votre vision et la visibilité de vos actions” – Pascaline Fagninou, Le BACAR

Interview de Pascaline Fagninou, Directrice Exécutive de l’ONG Le BACAR. Organisation béninoise créée en 2000 à Savalou, le Bacar (Bureau d’appui-conseils d’Afrique pour les réalisations) met en œuvre des programmes favorisant l’épanouissement des femmes et des enfants. Il a obtenu le niveau 1 du Label Ampli lors de la première session, en 2021 et vise déjà le niveau 3 !LIRE LA SUITE

– Jacqueline Zerbo – Burkinbiwili, un projet qui change la vie

Vous êtes Jacqueline Zerbo, auditrice dans le cadre du projet Burkinbiwili. En quoi cela a consisté concrètement ? 

J’ai été auditrice dans  la mise en œuvre de ce projet. J’étais, avec mes paires, chargée de collecter des informations dans les centres de santé au niveau local auprès des jeunes de 15 à 25 ans, notamment dans la ville de Ouagadougou. Sur le terrain, nous avons pu constater les réalités auxquelles la jeunesse était confrontée quand elle se rend dans les centres de santé. On a également pu constater comment les agents de santé travaillent, quelles étaient les heures d’arrivée et de départ des jeunes ainsi que l’affluence.

LIRE LA SUITE

– Fatima KANDINE – OOAS – FONDEMSAN pour booster l’accès aux services de santé

  1.   Pourriez-vous vous présenter s’il vous plaît ?

Je suis Mme KANDINE Fatima Tidjani, coordinatrice du programme régional Démographie et Santé Sexuelle et de la Reproduction (DEMSAN) à l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS). Mon rôle est de coordonner la mise en œuvre de cette sous-composante, au même titre que toutes les autres composantes du programme DEMSAN.

 

Ce programme a pour objectif général d’accélérer les transitions démographiques dans les pays francophones de la CEDEAO. Plus spécifiquement, il vise à :

  • renforcer le rôle et les missions de l’ OOAS en matière de pilotage et de gestion des connaissances sur les questions démographiques et de santé sexuelle et reproductive (SSR),
  • renforcer le plaidoyer politique en faveur des droits et de la santé sexuels et reproductifs et favoriser l’émergence de la société civile dans ces domaines,
  • renforcer les capacités des Etats membres de la CEDEAO en matière d’élaboration et de mise en œuvre des politiques et stratégies en faveur des droits et de la santé sexuels et reproductifs.

LIRE LA SUITE

– Label ampli – “Un processus pour devenir une ONG exemplaire ” – Interview de François BROU, ONEF

François Brou est chargé de projet pour l’ONEF (Organisation nationale pour l’enfant, la femme et la famille). Créée en 1994, en Côte d’Ivoire, elle intervient dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la promotion des droits des femmes et de l’agriculture. Dirigée par une femme Madame Gogoua Rachel, elle compte une dizaine de salarié·e·s et des bénévoles. Elle est basée à Abidjan et possède deux bureaux ainsi que des représentations dans des villes à l’intérieur du pays.

LIRE LA SUITE

– Jeune et engagé contre les violences sexistes et sexuelles au Niger : Laouali témoigne de son implication dans le projet Jades II

À travers une approche inclusive et participative (Lab d’incubation et stratégie d’empouvoirement personnel et collectif), qui met les jeunes filles et garçons du Niger au cœur des activités, le projet JADES II vise à interpeler les autorités politiques compétentes sur les Violences Sexistes et Sexuelles (VSS) en milieu scolaire. Laouali Moussa Maman Bachir est étudiant en 2ème année de médecine. Il a 25 ans et vit dans la région de Maradi. Jeune Leader pour le Plaidoyer, il participe aux activités de création et de mise en œuvre du projet. Retour sur un an d’engagement, entre apprentissage et prise de confiance en soi.

 

LIRE LA SUITE