Afrique de l’ouest

– Jeune et engagé contre les violences sexistes et sexuelles au Niger : Laouali témoigne de son implication dans le projet Jades II

À travers une approche inclusive et participative (Lab d’incubation et stratégie d’empouvoirement personnel et collectif), qui met les jeunes filles et garçons du Niger au cœur des activités, le projet JADES II vise à interpeler les autorités politiques compétentes sur les Violences Sexistes et Sexuelles (VSS) en milieu scolaire. Laouali Moussa Maman Bachir est étudiant en 2ème année de médecine. Il a 25 ans et vit dans la région de Maradi. Jeune Leader pour le Plaidoyer, il participe aux activités de création et de mise en œuvre du projet. Retour sur un an d’engagement, entre apprentissage et prise de confiance en soi.

 

LIRE LA SUITE

– Label ampli – “Une grande preuve de fiabilité pour des tiers” – Interview de Ibrahima GUEYE, JED

Ibrahima Gueye est le directeur exécutif de l’Ong JED-Jeunesse et développement, créée en 1988 par l’association Éclaireuses Et Éclaireurs Du Sénégal et membre de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout. JED accompagne le développement intégral des jeunes à travers l’éducation, la formation professionnelle, la santé, l’insertion des jeunes, l’accès aux DSSR et la transition écologique et cadre de vie. L’organisation est présente dans les 14 régions du Sénégal, avec 5 bureaux opérationnels et des programmes nationaux. Elle compte entre 9 000 et 10 000 membres et son impact atteint 100 000 jeunes.

LIRE LA SUITE

– Label ampli – “Nous sommes la première organisation à atteindre le niveau 3 du Label ampli”

L’Association Songui Manégré / Aide au développement endogène (ASMADE) est fondée en 1994 au Burkina Faso par un groupe d’artisan·e·s du développement. Parmi eux se trouve Juliette Compaoré, l’actuelle secrétaire exécutive. L’association ASMADE a pour ambition l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations au Burkina Faso. En juin, elle a été la première organisation à atteindre le niveau 3 du Label ampli.

LIRE LA SUITE

– SANSAS : accompagner les jeunes leaders

Au Sénégal, le projet SANSAS – « sunu wergu yaram sunu yité » –  a pour objectif d’améliorer l’accès aux services de santé reproductive des adolescent·e·s et jeunes, en particulier des jeunes filles, jeunes femmes et jeunes vulnérables. Il vise à faciliter leur accès à des services de santé de qualité et adaptés, ainsi qu’à une éducation qui leur permette de faire des choix éclairés. L’objectif est de diminuer les inégalités femme-homme et les violences qui en découlent. Premières étapes à Sédhiou et Mbour.

LIRE LA SUITE

– Jeunes en vigie, en route vers les audits sociaux !

À travers une approche inclusive et transformative qui met les jeunes filles (jeunes auditrices) des districts d’intervention au cœur de l’action, le projet Jeunes en vigie* vise à renforcer l’accès des adolescent·e·s et jeunes femmes à des services de santé de qualité, intégrés et adaptés à leurs besoins et contraintes spécifiques, tout en respectant leurs droits. LIRE LA SUITE

– FONDEMSAN : De l’accompagnement au Développement organisationnel

Equipop, dans le cadre de son accompagnement technique aux OSCs, accompagne ses partenaires dans le développement organisationnel de leurs structures. Cela est possible grâce à un fonds dédié, appelé “Fonds DO”. Pascal Ilboudo, Chargé de l’accompagnement organisationnel au sein d’Equipop, nous explique en quoi consiste ce type d’accompagnement dans le cadre du programme Fondemsan et les changements que cela apporte. LIRE LA SUITE