Notre revue de presse

Logo BFM

01/02/24 [Digital] Pourquoi la part des jeunes hommes qui craignent le féminisme augmente

BFM – Les propos dénigrant les relations hommes/femmes et le féminisme se multiplient sur les réseaux sociaux, notamment Tiktok et Instagram. C’est ce qu’avance le Haut conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes dans son rapport annuel sur l’état des lieux du sexisme en France dévoilé le 22 janvier dernier. L’instance constate, entre autres, que la part des jeunes hommes ayant une vision sexiste de la société augmente, puisque 39% des 15-24 ans pensent « qu’il est difficile d’être un homme dans la société actuelle », et 32% des hommes considèrent qu' »ils sont en train de perdre leur pouvoir ». Lucie Daniel, experte plaidoyer d’Equipop y prend la parole.

29/01/24 [Presse] « La femme, elle reste à la maison » : comment les réseaux sociaux sont devenus des prêt-à-penser sexistes

Sur TikTok, Instagram ou YouTube, les vidéos aux propos sexistes prolifèrent, notamment à cause d’algorithmes favorisant les contenus qui font le buzz. Cet article fait référence au rapport Contrer les discours masculinistes en ligne réalisé par Equipop et l’IGG. Il comporte également une intervention de Lucie Daniel, experte plaidoyer d’Equipop.

13/01/24 [Radio] Violences faites aux femmes en Afrique, la lutte continue

RFI Alors on dit quoi – Selon un rapport du REFELA (le Réseau des femmes élues locales d’Afrique), plus d’une Africaine sur deux subit des violences physiques ou sexuelles. Un chiffre qui peut monter jusqu’à 65 % en Afrique centrale. Comment expliquer la persistance de ces pratiques ? Quelles sont les conséquences pour les victimes ? Et comment lutter contres ces violences. Avec l’analyse de Ndeye Khady Babou, responsable programmes chez Equipop.

17/11/23 [Télé] Déclaration d’Addis-Abeba : verdict de l’examen décennal

TV5 Monde Afrique42 membres de l’Union africaine ont pris part à la revue des dix ans de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la population et le développement. L’objectif de cette réunion : évaluer les progrès au niveau continental dans le cadre de cette déclaration et dégager des perspectives. Avec l’analyse de Kaya Sy, Coordinatrice plaidoyer Afrique de l’Ouest pour Equipop.

16/10/23 [Presse] Les discours masculinistes prolifèrent sur Internet, l’UE appelée à agir

AFP – Une dépêche AFP présentant le rapport Contrer les discours masculinistes en ligne, rédigé par Equipop et l’IGG, a été repris par de très nombreux médias : 20 minutes, Ouest France, Sur Ouest, Radio France…

16/10/23 [Presse] Masculinistes : depuis #MeToo, les discours de haine misogyne et anti-LGBT + se multiplient en ligne

Libération – Les attaques de la «manosphère» envers les femmes et les personnes LGBT + explosent, alertent deux ONG dans un rapport sur les origines et l’expansion de la nébuleuse masculiniste. Une violence qui sape la santé mentale des victimes, les pousse à «l’autocensure» ou à quitter un espace virtuel «saturé de sexisme». Avec l’interview de Lucie Daniel, experte plaidoyer chez Equipop et co-autrice du rapport.

29/06/23 : [Télé] Se Défendre : un projet pour lutter contrer les violences sexistes et sexuelles au Burkina Faso – Lancement officiel

Du 06 au 8 juin 2023 s’est tenu à Ouagadougou, l’atelier de lancement officiel du projet “Se défendre : soutenir les femmes burkinabè et leurs organisations à lutter contre les violences sexistes et sexuelles”. Le projet est déployé depuis avril 2023 sur principe de retroactivité, par quatre organisations dont Equipop en cheffe de file, l’Association des femmes Juristes du Burkina, l’Initiative Pananetugri pour le Bien-Être de la femme et l’ONG Voix de femme. 

29/06/23 : [Digital] « Se défendre » : des organisations feministes se mobilisent

Les Violences Sexuelles et Sexistes (VSS) constituent un problème majeur au Burkina Faso. Elles sont très souvent peu étudiées et largement sous mesurées. Dans l’optique de soutenir les femmes burkinabè et leurs organisations dans leurs luttes contre les VSS, le consortium d’organisations a initié le projet « se défendre ». Il est composé de 3 organisations dont Equipop, Association des femmes juristes du BF(AFJBF), l’ONG voix des femmes, et l’initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF).

Logo France 24

23/06/23 : [Télé] A year since rollback of Roe v. Wade: How America has changed

51% – It is one year since the US Supreme Court overturned Roe v. Wade, thus removing a federal right for women to end their pregnancies. We look at how America has changed in the wake of that historic decision. Also the global backlash against women’s rights and who is behind it. Annette Young talks to Clara Dereudre, the co-author of a French report which offers recommendations on how to counter the backlash.

12/06/23 : [Digital] « Nous avons face à nous une internationale antidroits, sexiste, misogyne et conservatrice très organisée »

Basta – À chaque fois qu’ils progressent, les droits des femmes sont attaqués par les mouvements masculinistes et conservateurs. Un rapport revient sur ce phénomène nommé « backlash ». Entretien avec les expertes d’Equipop Lucie Daniel et Clara Dereudre.

28/05/23 : [Radio] En Côte d’Ivoire, le festival Menstrues libres veut lever le tabou des menstruations

RFI – Le premier festival en Afrique de l’Ouest consacré à la santé menstruelle a lieu ce week-end à Abidjan. Financé par des ONG internationales, il a pour objectif de libérer la parole sur les menstruations et de changer le regard sur ce sujet encore tabou. Avec Elise Fouillet d’Equipop.

12/05/23 : [Radio] L’éducation à la sexualité

Africa Radio – D’après l’Unesco, il n’y a, à travers le monde, que 34 % de jeunes qui ont des connaissances précises sur la prévention et la transmission du VIH ? dans certains pays, deux filles sur trois n’ont aucune idée de ce qui leur arrive quand elles commencent à avoir leurs règles. En tant que parents, enseignant·es, professionnel·les, il n’est pas toujours facile de trouver les mots adaptés à chaque âge.  A partir de quel âge on peut parler de sexualité aux enfants ? Comment se passent les séances d’éducation à la sexualité, comment sont-elles reçues par les jeunes ? Comment parle t-on de séxualité en Afrique ? Avec Stevie Reine YAMEOGO, d’Equipop.

Logo France 24

14/04/23 : [Télévision] « Backlash » : comprendre les attaques contre les droits des femmes

ActuElles – Un pas en avant, deux pas en arrière : le phénomène de « backlash » fait patiner les droits des femmes dans le monde. ActuElles reçoit Lucie Daniel de l’ONG féministe Equipop qui a dressé un portrait inquiétant des mouvements anti-droits à travers la planète et de leurs stratégies.

13/02/23 : [Digital] « Partout dans le monde, les droits des femmes reculent », alertent des associations

Dépêche AFP – La Fondation Jean-Jaurès et Equipop publient une analyse du backlash contre les droits des femmes et font des recommandations pour que la France mène une réelle politique étrangère féministe. Ce rapport revient sur la situation dans douze pays, et propose trois recommandations incontournables pour contrer le backlash. Une trentaine de médias ont repris l’information lors de sa sortie, le 13 février 2023 : 20 minutes, Arte, Public Sénat…

06/02/23 : [Digital] Hadja Idrissa Bah : « L’excision est un traumatisme à vie, je ressens la douleur chaque fois que je raconte »

MarieClaire.fr – Elle s’engage pour les droits des enfants et contre les violences envers les femmes et leurs corps sur le terrain comme dans les hémicycles. Rencontre avec la Guinéenne Hadja Idrissa Bah – membre du CA d’Equipop -, déterminée à ce que les jeunes générations ne soient pas victimes d’excision comme elle et la quasi-totalité des femmes dans son pays le furent.

06/02/23 : [Digital] Excision : le combat de fond mené par deux militantes

Terriennes / TV5 – La Journée mondiale de lutte contre les mutilations sexuelles féminines est l’occasion de rappeler ce que subissent encore aujourd’hui des millions de petites filles. Rencontre avec l’activiste guinéenne Hadja Idrissa Bah, membre du CA d’Equipop.

03/02/23 : [Radio] Reportage à Abidjan: paroles de militantes en Côte d’Ivoire

RFI – Reportage à Abidjan à la rencontre de femmes activistes qui militent pour défendre leurs droits, des voix qui émergent pour participer à la construction d’une société plus juste.  Reportage de Raphaelle Constant, réalisé avec le soutien d’Equipop.

14/01/23 : [Presse] Plaidoyer pour l’accès des jeunes aux services de la santé de la reproduction

APS – Vingt-cinq organisations de jeunes travaillant dans la santé de la reproduction ont reçu une formation afin de participer au plaidoyer national pour l’accès à l’information et aux services liés à la santé de la reproduction, a indiqué, vendredi, Ndéye Marième Ly Diagne, chargée de programme à l’Ong Equipop.

19/12/22 : [Presse] Kadiatou Konaté, militante : « En Guinée, la lutte contre les violences sexuelles devrait être une priorité »

TV5 Monde / Terriennes – Comment lutter contre les violences sexuelles en Guinée ? Kadiatou Konaté, présidente du Club des jeunes filles leaders de Guinée, combat ce fléau au quotidien, sur le terrain et auprès des instances de son pays. Elle dénonce une banalisation des violences basées sur le genre dans la société guinéenne. « Les gens n’en parlent pas et cela finit par se normaliser », s’indigne-t-elle. Elle évoque aussi ses liens avec Equipop : « Début octobre 2022, j’ai participé à la première édition de l’Agora féministe 2022, organisée par l’ONG Equipop, qui a rassemblé des féministes de l’Afrique de l’ouest francophone. Durant une semaine, nous avons échangé, appris les unes des autres et mis en place des actions collectives. »

01/12/22 : [Tribune] « La lutte contre le SIDA est aussi un enjeu féministe »

Huffington Post – Les chiffres d’ONUSIDA sont alarmants : toutes les deux minutes dans le monde, une adolescente ou une jeune femme supplémentaire a été infectée par le VIH/sida. Et en Afrique subsaharienne, en 2021, les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont trois fois plus susceptibles de contracter le VIH que les jeunes hommes du même âge. Experte en plaidoyer pour l’association féministe Equipop, Lucie Daniel s’interroge sur les effets de l’attentisme des instances internationales à mener une lutte féministe contre le VIH/sida.

01/12/22 : [Digital] « Il faut que l’expertise genre soit renforcée dans toutes les instances de lutte contre le VIH »

50/50 Magazine – A l’occasion du 1er décembre, la journée internationale de lutte contre le VIH, Lucie Daniel revient sur la place des questions de genre dans cette pandémie. Elle est experte plaidoyer pour l’association Equipop, une association féministe de solidarité internationale qui se mobilise en France et en Afrique de l’Ouest sur les enjeux liés aux droits sexuels et reproductifs. La prévention contre le VIH fait partie intégrante de son mandat.

25/11/22 : [Radio] Féminicides, une histoire mondiale

8 Milliards de voisine·s – L’Afrique est le continent où le taux de féminicides est le plus élevé, avec 2,7 meurtres pour 100 000 femmes. En revanche, l’Europe est la zone où le taux est le plus faible, 0,7 assassinat pour 100 000 femmes. Dans ce continuum de violences contre les femmes, comment mettre en place des politiques de prévention efficaces et une justice pénale dissuasive pour les agresseurs ? Reportage en Côte d’Ivoire à la rencontre de nos partenaires Ramatoulaye Traoré et de Sylvia Apata de l’ONG CPDEFM à Abidjan, une organisation de citoyennes qui défend les droits des femmes dans leur pays.

25/11/22 : [Presse] En Afrique, le combat des féministes face aux violences faites aux femmes

La Croix – En Afrique, le combat des Le 25 novembre est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. En Afrique, les associations militantes pour les droits des femmes se battent pour que les États mettent enfin en place un cadre juridique. Avec le témoignage de notre partenaire en Mauritanie Dieynaba N’Diom.

21/11/22 : [Radio] Gynécologie: femmes, réveillez-vous !

Priorité Santé – Refus de la pilule, dénonciation de propos déplacés, peur des hormones, refus des vaccins… Sur internet, les avis négatifs et la défiance à l’encontre des gynécologues sont très présents. Pour un certain nombre de femmes, la consultation gynécologique est une source d’angoisse, et les récents témoignages de patientes qui se disent victimes de violences gynécologiques et obstétricales, traduisent même une certaine défiance à l’égard de la profession. Pourtant, lorsque l’on trouve le bon praticien et que l’on est en confiance avec celui-ci, la parole se libère plus facilement et la consultation devient plus sereine. Avec Dr Ndeye Khady Babou, médecin en santé publique, chef de projet au sein de d’Equipop, autrice d’un mémoire sur les violences obstétricales.

12/11/22 : [Digital] Pré-Conférence CIPF : la Charte des principes féministes revisitée par des jeunes

Sud Quotidien Sénégal – RLa Charte des principes féministes rédigée en 2006 par un groupe d’activistes a été revisitée samedi à la pré-conférence internationale sur la planification familiale (CIPF) à Pattaya City, en Thaïlande, lors d’une session dédiée à l’égalité de genre par des jeunes membres de diverses associations d’Afrique de l’Ouest. Avec Tara Mukeku-Cilolo et Kaya Sy d’Equipop.

28/10/22 : [Radio] La diplomatie féministe, pour quoi faire ?

Amicus Curiae – Certains concepts défient l’époque. La diplomatie féministe est de ceux-là. Une diplomatie d’un nouveau genre est en effet en train d’émerger, visant à promouvoir les droits des femmes dans le cadre des relations entre États ; et ce dans les domaines de la sécurité, de la défense, du commerce international, de l’aide au développement ou encore de la coopération culturelle. Avec Lucie Daniel, en charge du plaidoyer au sein de l’ONG Equipop.

28/09/22 : [Radio] Zipporah Ndione, juriste sénégalaise engagée pour les droits des femmes

RFI, L’Afrique qui gagne – Zipporah Ndione, est juriste féministe au Sénégal. À 31 ans, cette militante pour les droits des femmes est présidente du Réseau Ouest Africain des Jeunes femmes Leaders du Sénégal et elle coordonne le Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest. Elle partage ses engagements contre les violences et les discriminations faites aux femmes dans son pays, notamment sur la question du droit à l’avortement, au micro de Raphaelle Constant.

28/09/22 : [Radio] Droit à l’avortement: après les restrictions aux États-Unis, quelles répercussions dans le monde ?

RFI, 7 milliards de voisins – Depuis le 24 juin 2022, le droit à l’avortement n’existe plus au niveau fédéral aux États-Unis. En révoquant l’arrêt «Roe v Wade», qui garantissait le droit à l’avortement pour les Américaines depuis 50 ans, la Cour suprême laisse ainsi la possibilité à chacun des 50 Etats d’interdire ou d’autoriser l’IVG. Avec Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop.

27/07/22 : [Presse] « Les Sénégalaises ne sont pas des citoyennes de seconde zone ! » : l’appel de Zipporah Ndione, juriste féministe

TV5 Monde, Terriennes – Interdictions de manifester, violences policières, arrestations arbitraires. C’est dans un climat de tension politique que se déroule la campagne électorale pour les législatives du 31 juillet 2022 au Sénégal. Ce qui inquiète le plus les féministes : la remise en cause de la loi sur la parité, un droit obtenu de longue lutte. La militante Zipporah Ndione appelle à la vigilance pour que les combats en faveur des droits des femmes ne reculent pas. Rencontre.

12/07/22 : [Vidéo] Interview de Zipporah Ndione, membre coordinatrice du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest

50/50 Magazine – Zipporah Ndione est membre coordinatrice du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest et Présidente de l’Antenne Sénégal du Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders (ROAJELF) créé en 2018.

16/06/22 : [Vidéo] Interview de Lucie Daniel, Experte Plaidoyer d’Equipop

50/50 Magazine – Lucie Daniel, experte plaidoyer d’Equipop, explique les concepts de Diplomatie féministe et de Politiques publiques féministes. Elle rappelle aussi la mobilisation d’Equipop et des associations féministes dans les grands rendez-vous internationaux comme le Women7 et le Forum Génération Egalité.

03/05/22 : [Presse] Droit à l’avortement: «On dit souvent que les droits des femmes, c’est un pas en avant, deux en arrière»

Libération – Dépénalisation d’un côté, recul historique de l’autre… Sous la menace de forces conservatrices, l’évolution du droit à l’avortement dans le monde témoigne d’un «backlash» flagrant, selon Lucie Daniel, experte plaidoyer pour l’ONG de défense des droits des femmes Equipop.

Logo Télérama

01/05/22 : [Presse] Comment la diplomatie féministe chamboule la “vision phallocrate du monde”

Télérama – Promouvoir l’égalité et les droits des femmes dans toutes les relations entre les États : c’est l’arme de la diplomatie féministe. Un concept érigé en principe par plusieurs pays, dont la France. Pour protéger leurs droits à elles, mais aussi l’intérêt général. L’analyse de Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop.

23/04/22 : [Digital] Diritti delle donne e immigrazione: come votano i francesi?

TheBottomUp – La revue italienne s’interroge, entre les deux tours de l’élection présidentielle, sur les positions des candidate·s sur les sujets relatifs à l’égalité, les droits sexuels et reproductifs. L’analyse de Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop.

20/04/22 : [Presse] Marine Le Pen jugée plus «féministe» que Macron

Le Parisien – Selon une étude de l’Ifop révélée ce mercredi, près d’une électrice sur deux adjoint l’adjectif « féministe » pour désigner le caractère de Marine Le Pen. Sur ce point, elle est largement en tête face à son concurrent à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron. L’analyse de Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop.

18/04/22 : [Digital] Die Wahl der Frauen / Le choix des femmes

Die Zeit – La revue allemande évoque la campagne de Marine Le Pen pour être la première femme à accéder à la plus haute fonction de l’Etat français. Pourtant, elle n’a pas fait grand-chose pour les droits des femmes jusqu’à présent. Retrouvez l’analyse de Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop.

20/04/22 : [Presse] Le projet de Marine Le Pen est profondément anti-féministe

50/50 Magazine – Avec 23,1% des suffrages exprimés, Marine Le Pen s’est qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle française. Elle joue du fait qu’elle est la seule femme a avoir accédé deux fois au second tour, se présentant comme la “Femme d’Etat” dont la France, et notamment les Françaises, aurait besoin. Equipop rejoint toutes les analyses exprimant les dangers qu’elle fait peser de manière générale sur la démocratie. Nous soulignons, dans la même perspective, qu’elle est une ennemie et de l’égalité de genre et de la justice sociale. Communiqué de presse d’Equipop.

19/04/22 : [Digital] Santé sexuelle et reproductive des jeunes : Le projet Burkinbiwili à l’heure du bilan

Le Faso – A Ouagadougou, atelier bilan du projet Burkinbiwili, mis en œuvre par un consortium d’OSC composé de BURCASO (Conseil burkinabè des organisations de développement communautaire), du RAJS/BF (Réseau africain jeunesse santé et développement au Burkina Faso), de la Fondation RAMA, de GASCODE (Groupe d’appui en santé, communication et développement) et avec le soutien technique d’Equipop.

11/03/22 : [Digital] « Côte d’Ivoire : lutter contre le viol avec le « Festival du consentement »»

TV5 Monde / Afrique – A l’université d’Abidjan, une vingtaine de personnes s’initient à la danse comme thérapie, un des nombreux ateliers du premier « festival du consentement »organisé pour lutter contre les violences basées sur le genre. De l’autre côté du campus, les échanges fusent entre des étudiants et Bintou Mariam d’Equipop, une ONG internationale pour les droits et la santé des femmes.

31/01/22 : [Radio] « Cornélia Glele, militante et cinéaste béninoise »

RFI / L’Afrique qui gagne – A 24 ans, Cornélia Glele, porte déjà plusieurs casquettes : cinéaste, militante béninoise, elle est membre du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest et de l’association EcranBénin. Blogueuse cinéma, elle a également réalisé 3 courts-métrages documentaires. En 2019, Cornélia a créé le premier Festival International de Films de Femmes de Cotonou qui se tient tous les deux ans dans la capitale économique du Bénin.

22/01/22 : [Radio] « Cornelia Glèlè présente le FIFF 2022 »

France Culture – L’émission Plan large, présentée par par Antoine Guillot, évoque le Festival International des Films de Femmes de Cotonou, 2e édition du 8 au 12 février au Bénin. Rencontre avec sa créatrice et directrice, la jeune cinéaste et militante féministe béninoise Cornélia Glèlè.

09/01/22 : [Presse] « Comment la « diplomatie féministe » entre en marche »

La Croix – Adoptée depuis 2014 par la Suède, cette doctrine visant à inclure les problématiques de genre dans les relations internationales fait des adeptes, dont la France. Analyse par Nicolas Rainaud, responsable plaidoyer d’Equipop.

30/12/21 : [Digital] « A comme avortement avec la militante béninoise, Mariette Montcho »

TV5 Monde / Terriennes – Alors que le droit à l’avortement se voit sérieusement menacé aux Etats-Unis, d’autres pays enregistrent des progrès, à tout petit pas. Au Bénin, l’IVG est légalisée depuis octobre 2021, alors qu’elle n’était jusque là possible que dans des circonstances exceptionnelles. Une avancée à confronter avec la réalité car de nombreux freins persistent, comme nous le dit Mariette Montcho, militante béninoise et présidente d’associations de défense des droits des femmes.

21/12/21 : [Radio] « Mariette Montcho, militante béninoise pour les droits des Femmes »

RFI / L’Afrique qui gagne – Mariette Montcho, 32 ans, vient du département des Collines, au centre du Bénin. Militante pour les droits des femmes, elle est aujourd’hui responsable du Réseau Ouest africain des Jeunes Femmes leaders du Bénin. Elle défend l’autonomisation de la fille, la représentativité des femmes au sein des instances de prise de décision et elle lutte contre les violences de genre.

Logo Ouest France

26/11/21 : [Presse] « La présidence française de l’UE doit être celle des droits sexuels et reproductifs »

Ouest France / Tribune – Plus de 75 organisations féministes, issues d’une trentaine de pays (*), demandent qu’Emmanuel Macron agisse face aux nombreuses atteintes de « mouvements conservateurs, opposés aux droits civiques et politiques, aux droits des femmes, et des personnes LGBTQI +.» Le texte est signé par plus de 75 organisations féministes, principalement européennes, comme le Réseau européen de la Fédération Internationale du Planning familial (IPPF-EN) et Federa, association polonaise très engagée dans la défense des droits sexuels et reproductifs. Elle a été portée en France par Equipop, Médecins du Monde France et le Planning familial.

20/11/21 : [Presse] Violences faites aux femmes : voici «la première chose à faire» selon celles et ceux qui luttent au quotidien

Le Parisien – Alors qu’une soixantaine d’organisations associatives, syndicales et politiques manifesteront samedi en France, quelques jours avant la journée internationale pour l’élimination des violences à l’encontre des femmes,Le Parisien a demandé à six personnes, dont c’est le combat quotidien, de témoigner. Parmi elles, Lucie Daniel, militante et salariée de l’ONG Equipop.

07/10/21 : [Radio] Santé maternelle et reproductive dans les pays du Sud

RFI / Priorité santé – Émission délocalisée à Marseille, à l’occasion des « Actualités du Pharo », les rencontres francophones de médecine et de santé publique tropicales, à l’hôpital de la Timone. Avec Aurélie Gal-Régniez, directrice exécutive d’Equipop.

10/09/21 : [Digital] Afghanistan : le combat de Palwasha, militante féministe afghane réfugiée à Paris

TV5 Monde / Terriennes – Cette jeune femme afghane a quitté son pays, sous la menace des talibans. Activiste pour les droits humains, en particulier des femmes, elle compte bien poursuivre la lutte. Avec l’éclairage de Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop.

09/09/21 : [Radio] Parler de la sexualité aux jeunes

Africa Radio / Rendez-vous santé – Avec Stevie Reine YAMEOGO, sociologue, Chargée d’Accompagnement Audit Social pour Equipop au bureau de Ouagadougou et Vice-Présidente du Réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Santé de la Reproduction et la Planification Familiale au Burkina Faso.

02/07/21 : [Radio] Comment le manque de financement freine les luttes féministes en Afrique francophone ?

RFI / Alors on dit quoi – Organisé conjointement par la France et le Mexique, le Forum Génération Égalité a commencé en mars 2021 à Mexico, et a pris fin à Paris le 2 juillet 2021. Ce rassemblement mondial en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes marque le 25ème anniversaire de la quatrième conférence mondiale sur les femmes à Pékin. Avec Oumou Salif Touré du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest.

01/07/21 : [Radio] Les inégalités femmes-hommes en matière de santé

RFI / Priorité santé – À l’occasion du Forum Génération Égalité qui se tient du 30 juin au 2 juillet 2021 à Paris, émission sur les inégalités de genre en matière de santé. Dans de très nombreux domaines de la santé, en particulier dans les régions les moins pourvues en structures de soins, les experts s’accordent pour souligner la vulnérabilité des femmes face aux risques sanitaires. Avec Hadja Idrissa Bah, étudiante, membre de l’ONG Equipop, du réseau des jeunes féministes de l’Afrique de l’Ouest francophone et membre du jury jeunesse du festival Génération égalité Voices, organisé par ONU Femmes France.

Logo France 24

30/06/21 : [Télé] Le Débat : Forum Génération égalité : les droits des femmes à l’honneur

France 24 – Le Forum Génération égalité, un sommet pour l’égalité, commence mercredi 30 juin. Il aura lieu pendant trois jours sous l’égide de l’ONU, de la France et du Mexique. Débat en direct avec Aurélie Gal-Régniez, directrice exécutive d’Equipop, et Oumou Salif Touré du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest.

30/06/21 : [Presse] Au Forum génération égalité, une diplomatie féministe en actes

Libération – Vingt-six ans après la conférence mondiale sur les femmes à Pékin, le Forum génération égalité culmine ce mercredi à Paris. Cette COP des femmes se veut l’incarnation du concept émergent de diplomatie féministe, prôné par la France. Une avancée qui se heurte encore à d’importantes limites. Avec le témoignages d’Oumou Salif Touré, membre du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest.

29/06/21 : [Presse] En Afrique subsaharienne, les droits des femmes à disposer librement de leur corps sont « menacés »

Le Monde Afrique – Un rapport de la Fondation Jean-Jaurès et du cercle de réflexion Terra Nova appelle les bailleurs de fonds à s’engager pour promouvoir ces droits à l’occasion du Forum Génération Egalité. Avec notamment les réactions d’Oumou Salif Touré et d’Irmine Ayihounton du Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest.

25/06/21 : [Radio] Reportage au Bénin: grossesses précoces en milieu scolaire

RFI / 7 Milliards de Voisin – Entre 2016 et 2020, plus de 9 000 cas de grossesses ont été recensés dans les établissements scolaires publics et privés par le Ministère de l’Enseignement Secondaire, de la Formation technique et professionnelle (2 300 entre 2019 et 2020). Au Bénin, le dialogue autour de la sexualité n’existe ni à la maison, ni à l’école. Lorsque les filles tombent enceintes, elles sont pointées du doigt par la communauté, souvent rejetées par la famille et beaucoup finissent par quitter l’école pour assumer leur nouveau rôle de fille-mère. Comment impliquer tous les acteurs de la société pour protéger les enfants et en finir avec le déni ? Quelles solutions pour garantir l’égalité, le droit à l’éducation et faire de cette question des grossesses précoces à l’école un enjeu de développement ? Reportage de Raphaëlle Constant à Cotonou, Porto Novo, dans les communautés scolaires, les familles et auprès des acteurs engagés, réalisé avec le soutien d’Equipop.

23/06/21 : [Tribune Mondiale] Pas d’égalité sans vrais budgets

Réseau des Jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest – A une semaine de l’ouverture du Forum Génération Égalité, le 30 juin à Paris, les membres du Réseau des Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest prennent la parole, afin que l’égalité ne demeure pas un concept, mais devienne un engagement ferme et chiffré. Il n’y a pas d’égalité possible sans budget dédié.

Leur tribune a déjà été diffusée dans les médias de 8 pays : Bénin, La Nouvelle tribune ; Burkina Faso, Sidwaya ; Cote d’Ivoire, Le media citoyen ; France, Libération ; Guinée, Guinée news ; Mali, Le Républicain : format papier ; Niger, Le Sahel : format papier ; Sénégal, Le Soleil : format papier.

23/06/21 : [Tribune] Emmanuel Macron, les féministes du monde entier vous regardent

Slate – A une semaine de l’ouverture du Forum Génération Égalité, le 30 juin à Paris, les membres du Réseau des Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest prennent la parole, afin que l’égalité ne demeure pas un concept, mais devienne un engagement ferme et chiffré. Il n’y a pas d’égalité possible sans budget dédié.

22/06/21 : [Radio] Oumou Salif Touré pour le Forum Génération Egalité

RFI / 7 Milliards de voisins – Rencontre avec Oumou Salif Touré, jeune féministe malienne, coordinatrice pays de The Global Media Campaign to end FGM pour le Mali. Elle participe au « Tour du monde féministe » du Collectif Générations féministes, comme membre du Réseau des Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest.

Juin 2021 : [Presse] Les droits en santé de la reproduction des jeunes, une priorité en Afrique francophone

Brochure Raisonnance – éd. 17 – En Afrique de l’Ouest et du Centre, 64% de la population est agée de moins de 24 ans et les adolescent·e·s de 10 à 19 ans représentent 23% de la population… Les adolescent·e·s et jeunes ont d’importants besoins en matière de Droits et Santé Sexuels et Reproductifs… Trop de ces jeunes manquent d’informations fiables sur les relations amoureuses et la sexualité.

11/05/21 : [Radio] L’avortement dans Priorité santé

RFI / Priorité santé – Une femme sur trois a recours à l’avortement, aujourd’hui en France, au cours de sa vie. Pourtant, le sujet demeure tabou et cette pratique reste moralement et pénalement condamnée, dans une bonne partie du monde. Avec Hélène Menard, Co-responsable du pôle Programmes et Développement chez Equipop.

28/04/21 : [Presse] Les Ong et partenaires se disent satisfaits des résultats du projet « Ma réalité »

FRATMAT -Les résultats obtenus au cours de la mobilisation et de la sensibilisation des jeunes sont satisfaisants. C’est ce qui ressort de l’atelier de haut niveau sur l’interpellation politique basée sur les vraies réalités des jeunes dans le cadre du projet « Ma réalité ». C’est au cours de cet atelier qui s’est déroulé les 21 et 22 avril 2021 que les résultats de « Ma réalité » ont été présentés.

19/04/21 : [Presse] Interview d’Oumou Salif Touré

L’actu – Interview de l’activiste malienne Oumou Salif Touré à l’occasion de la sortie du guide « activistes » réalisé par Equipop et le Réseau des jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest .

19/04/21 : [Presse] «Mon corps m’appartient», un rapport de l’ONU bienvenu pour le féminisme en Afrique

TV5 Monde – Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) a publié, mercredi 14 avril, son rapport annuel sous l’intitulé « Mon corps m’appartient : revendiquer le droit à l’autonomie et à l’autodétermination ». Un rapport sur lequel plusieurs ONG et des activistes comptent s’appuyer dans leur lutte pour le droit des femmes dans le monde, en particulier sur le continent africain.
Avec Lucie Daniel, experte plaidoyer d’Equipop

29/01/21 : [Radio] 7 Milliards de voisins sur RFI

RFI -Actives dans la rue ou sur les réseaux sociaux, ces militantes prennent des risques pour remettre en question la place de la femme dans la société burkinabè. Elles s’élèvent pour défendre les droits des femmes et des filles dans les domaines sociaux, économiques, politiques, sanitaires, juridiques et citoyens : lutte contre l’excision, contre les mariages précoces, défense des droits politiques des femmes ou des LGBTQ, accès à l’éducation et à la sécurité… Leurs combats sont multiples pour faire bouger les lignes et permettre l’émancipation des femmes. Un reportage réalisa avec le soutien d’Equipop.

27/01/21 : [Presse] Sénégal : radio sans tabous

Paris Match -Dans un pays où le taux de fécondité par femme frôle les cinq enfants, l’information sur « la santé sexuelle et reproductive » passe par des émissions de radio et des séries télé. Au micro ou dans un script, on dénonce, on alerte. Soumission, violences conjugales, croyances… Ces rendez-vous sont très populaires. Malgré des freins culturels et religieux, l’impact positif de ces reproductions sur les droits des femmes et l’émancipation de la jeunesse est loin d’être une fiction. Enquête.

20/01/21 : [Radio] Priorité santé sur RFI

RFI -Les conséquences du mariage forcé sur la santé. Comment aider ces femmes et filles, dont certaines résident en Europe et sont mariées de force à l’étranger ? Quelles pathologies ou troubles physiques et psychologiques sont diagnostiqués, dans le sillage de ces pratiques ? Qui consulter ? Avec Hadja Idrissa Bah, étudiante, présidente du Parlement des enfants et présidente fondatrice du club des jeunes filles leaders de Guinée. Membre du bureau d’Equipop et du réseau des jeunes féministes de l’Afrique de l’Ouest francophone.

Femmes Ici & Ailleurs

01/09/20 : Femmes Ici & Ailleurs

Femmes Ici & Ailleurs – Découvrez dans le numéro 39 du bimestrielle (sept-oct), le portrait de notre partenaire, Néné Fatou Maricou, activiste sénégalaise. Le magazine évoque également l’enquête « Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19 » réalisée par Equipop avec ses partenaires.

26/07/20 : La grande solitude des femmes africaines face au Covid-19

Le Monde Afrique – L’épidémie de coronavirus entraîne la fermeture de nombreux centres de santé maternelle et des ruptures d’approvisionnement en contraceptifs. Brigitte Syan, responsable plaidoyer Afrique de l’Ouest chez Equipop, partage les retours de nos partenaires lors de notre enquête « Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19 ».

26/05/20 : [Vidéo] Les femmes plus vulnérables en période d’épidémie

TV5 Monde – Hadja Idrissa Bah, en direct dans le Journal Afrique de TV5 Monde, pour évoquer l’appel à l’action : « Mettre la justice sociale, en particulier l’#égalité femmes-hommes, au cœur de la réponse au #COVIDー19 en Afrique de l’Ouest. »

26/03/20 : [Tribune] Coronavirus : « Monsieur le Président, appelez à ne pas oublier l’Afrique ! »

Le Monde – Un collectif d’associations – dont Equipop – œuvrant dans le secteur du développement par l’éducation exhorte Emmanuel Macron à ne pas sacrifier les solidarités internationales. « Dans ce contexte d’extrême urgence où il est question de masques et de respirateurs pour sauver des vies ici en France, nous vous demandons, conscients de notre responsabilité, de prendre une initiative, pour et avec l’Afrique. »

08/03/20 : [Radio] L’invitée de la mi-journée sur RFI

RFI – Aurélie Gal Regniez est à la tête d’Equipop, ONG française qui agit sur la scène nationale et internationale et plus particulièrement en Afrique francophone pour les droits et la santé des femmes et des filles. L’amélioration des conditions de vie et du statut des femmes, notamment leur santé et leurs droits sexuels et procréatifs, est à la fois un facteur et un marqueur de développement. Ce sont les trois valeurs qui guident le travail et la démarche de cette ONG qui appartient au collectif international Women7.

08/03/20 : [Vidéo] La lutte pour les droits des femmes, c’est toute l’année

BRUT – Excision, précarité menstruelle, droits des femmes trans… Partout dans le monde, des militantes se battent pour les droits des femmes. Avec les paroles inspirantes de, notamment, Oumou Salif Touré et Cornelia Gléglé. Toutes deux sont membres du Réseau des Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest d’Equipop.

06/03/20 : [Tribune] Égalité femmes-hommes: une grande cause qui exige de grands moyens

Huffpost – Le 8 mars 2019, Emmanuel Macron annonçait dans le cadre de la présidence française du G7, la création d’un “fonds doté de 120 millions d’euros afin d’aider les mouvements en faveur des droits et de la condition des femmes”. Un an après, et à quatre mois du forum mondial Génération égalité qui sera accueilli par la France, le gouvernement est en train de revenir sur cet engagement. Pourtant, accroître de manière significative et durable les moyens alloués aux mouvements et associations féministes à travers le monde est une condition sine qua non pour atteindre l’égalité femmes-hommes.

04/03/20 : L’actualité des combats féministes

A la veille du rendez-vous annuel de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars prochain, nous consacrons, comme chaque année, une édition du Grand Débat à l’actualité des combats des femmes à travers la planète, et aux diverses initiatives destinées à promouvoir leurs revendications et leurs droits. Assiste-t-on aujourd’hui à l’émergence de nouvelles formes d’expressions féministes ?

07/02/20 : Let’s talk about sex, or not: Promoting reproductive rights in Senegal

In a special edition of The 51%, on France 24, Annette Young reports from Dakar on the difficulties in promoting reproductive rights in Senegal where sex outside of marriage is still very much taboo. The good news is that across Africa in the last decade, tens of millions of young women have taken up modern contraception. Yet conservative attitudes means it is normally done within the confines of married couples. Thereby ignoring the millions of young unmarried people who badly need access to contraception.

06/02/20 : Vers une révolution sexuelle au Sénégal ?

Au Sénégal, parler de sexualité reste tabou. La jeunesse sénégalaise est bien décidée à briser le silence. À leur dispo, des émissions radio et télé qui font la promotion de leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive. Reprotage de Louise Pluyaud dans Politis.

06/02/20 : Deutsche Welle Afrique : La lutte contre l’excision, en France aussi

Une émission spéciale de Deutsche Welle Afrique. En France, les autorités médicales estiment que 125.000 femmes excisées vivent dans le pays. Reportage dans une association qui lutte contre ces mutilations génitales et leurs conséquences. 

06/02/20 : Journal de la Santé : Journée internationale Toléranze zéro à l’égard des mutilations sexuelles féminines

Sur Africa Radio, reportage de Nadir Djennad sur l’atelier de sensibilisation organisé par Equipop auprès de personnes originaires de communautés pratiquant traditionnellement l’excision.

31/01/20 : « Ma grand-mère ne portera pas une de ses petites filles tant qu’elle n’aura pas été excisée »

Hawa War, est originaire d’un pays, la Mauritanie, où 70 % des femmes sont mutilées. Elle est ambassadrice d’End Female Genital Mutilation (End FGM) et d’Equipop. Elle explique à 50/50 magazine son travail de sensibilisation pour qu’enfin cesse cette extrême violence faite aux filles.

24/01/20 : Sexualité et planification familiale : les Sénégalaises à la conquête de leurs droits

Reportage au Sénégal pour l’émission ActuElles sur France 24. A la rencontre de celles et ceux qui font avancer les droits sexuels et reproductifs, des « marraines de quartier » qui informent à domicile sur les méthodes de contraception aux animateurs radio qui abordent sans tabou le thème de la première relation sexuelle.

05/01/20 : Un « House of Cards » africain pour promouvoir la participation politique des citoyens

Reportage dans Le Monde Afrique sur le feuilleton « Wara », tourné au Sénégal qui vise à favoriser l’inclusion des femmes et des jeunes dans le débat public. Equipop est partenaire de mise en oeuvre de la série.

26/12/19 : Sokhna Fall Ba, femme africaine engagée

Sokhna Fall Ba, chargée de projets chez Equipop,  raconte son engagement à l’antenne d’Africa Radio. Elle évoque ses motivations et son intervention, notamment dans l’action pour mettre fin à l’excision.

17/12/19 : Sénégal: les badiénou gokh, marraines de sexualité et de proximité

Au micro de RFI, des femmes qui jouent les intermédiaires dans les quartiers, entre les familles, les femmes, jeunes filles et maris, et les centres de santé. Elles conseillent et orientent en matière de vie sexuelle.

17/10/19 : « Il y a des résistances à l’abandon de l’excision », Sokhna Fall Ba

Sokhna Fall Ba explique au micro de Nadir Djennad, du Journal de la santé d’Africa Radio, la hausse en France des chiffres de l’excision et l’intervention des médiateurs et médiatrices qui interviennent en France au sein de leurs communautés pour sensibiliser contre l’excision.

23/09/19 : Nicolas Rainaud : « À l’ONU, Emmanuel Macron doit défendre plus fermement l’égalité femmes-hommes »

Un mois après le G7, Emmanuel Macron est à l’assemblée générale des Nations unies à New York. C’est un moment-clé pour progresser vers l’égalité femmes-hommes. Décryptage pour le Huffpost par Nicolas Rainaud, Membre du HCE et responsable plaidoyer France et International d’Equipop.

08/19 : « Rien ne devrait se décider sur les femmes sans les femmes »

Le Women 7 regroupe une centaine d’organisations originaires des pays du G7 mais également en dehors. « On part du principe que les décisions prises par le G7 ont un impact sur d’autres pays, notamment à travers l’aide au développement », explique au Parisien Lucie Daniel, experte plaidoyer de l’association Equipop qui co-dirige le mouvement.

08/19 : Emmanuel Macron’s ‘great global cause’ must become a reality at G7

Dans Devex, Aurélie Gal-Régniez, directrice executive d’Equipop, co-signe une tribune en anglais destinée à interpeller le Président Macron à la veille de l’ouverture du G7 à Biarritz.

08/19 : G7 à Biarritz : les femmes au sommet

Pour Le Figaro Madame, Nicolas Rainaud rappelle l’importance de l’implication de la société civile dans le cadre du G7. « Cette année est stratégique : soit l’enjeu de l’égalité femmes-hommes prend de l’ampleur, soit le sujet tombe dans l’oubli plusieurs années.»

06/19 : Aurélie Gal-Régniez à Vancouver pour Women Deliver

Vancouver rassemble depuis le début de la semaine des féministes du monde entier. Parmi les participantes : Aurélie Gal-Régniez, directrice de l’organisme Equipop. Interview en direct sur TV5 Monde.

05/19 : Le Women 7 livre ses recommandations pour un G7 « réellement féministe »

Interview de Nicolas Rainaud, responsable plaidoyer France et international d’Equipop, par Le Monde dans le cadre du Women 7. 

05/19 : Africa Radio : L’actualité des combats féministes

Le Grand débat, émission politique d’Africa Radio, se penche sur le Women 7 (W7), qui rassemble plus d’une centaine d’organisations de la société civile des pays du G7 et des pays en développement.

05/19 : G7 ministériel sur l’égalité hommes-femmes : on fait le point

Une réunion ministérielle, menée par la secrétaire d’État Marlène Schiappa, s’est tenue les 9 et 10 mai à Paris afin de préparer les débats. Présentation par le Journal des Femmes du  collectif Women 7 (W7), mené par Equipop et Care France.

05/19 : Liberté des femmes et des filles à disposer de leur corps : un droit non négociable

Le webzine 50/50 magazine fait un point sur la mobilisation Women 7. «La France est doublement attendue (…) : d’abord, parce qu’elle a décidé de faire de l’égalité femmes-hommes une grande priorité de sa présidence du G7 et ensuite, parce qu’elle affirme défendre une diplomatie féministe» explique Aurélie Gal-Régniez, Directrice exécutive d’Equipop.

04/19 : Le collectif féministe mondial Women 7 « lance l’assaut » contre le G7

Un collectif d’une centaine d’associations lance une campagne sur Internet pour dénoncer les inégalités et les violences contre les femmes. Repotage dans le Journal du Dimanche

03/19 : Equipop citée pour son implication dans Implementing Best Practices (IBP)

Les bonnes pratiques d’Equipop en matière d’implication et de renforcement des compétences des jeunes leaders sur les DSSR sont citées dans la revue Global Health : Science and Practice. (article en anglais)

18/02/19 : Sokhna Fall : « Une excision de plus est une excision de trop »

Entretien autour des Mutilations Sexuelles Féminines avec Sokhna Fall, Chargée de projets chez Equipop dans Le Point Afrique.

06/02/19 : La Matinale – Mutilations sexuelles

Radio Campus Paris invite Sokhna Fall Ba, Chargée de projets chez Equipop pour aborder la question des mutilations sexuelles féminines, de leur prévalence dans certains pays, mais aussi des moyens permettant de lutter contre ces pratiques et d’améliorer les conditions de vie et la santé des femmes exposées.

06/02/19 : Journée mondiale contre l’excision

A l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations sexuelles féminines, la radio RFI a suivi Equipop.

01/19 : 28 féministes ouest-africaines se concertent à Ouagadougou

Reportage à Ouagadougou par Le Faso, sur l’atelier initié par Equipop réunissant 28 féministes de huit pays de l’Afrique de l’Ouest.

05/12/18 : Le G7 2019 sera féministe ou ne sera pas 

Présentation dans 50/50 Magazine de l’événement Ancrer les droits des femmes au cœur du G7 d’Equipop et de CARE France qui s’est tenu à l’Assemblée Nationale, en présence de membres de la société civile et associative, de parlementaires, ainsi que de membres du gouvernement.

12/07/18 : A Maradi, au Niger, du foot et des sketches pour lutter contre le sida

Présentation dans Le Monde Afrique du projet Jeunes et adolescents en santé (JADES), financé par l’Initiative 5 %, coordonné par Solthis et Equipop et mis en œuvre par l’ONG nigérienne Lafia Matassa.

21/02/18 : La délégation des tâches à l’épreuve des barrières socio-culturelles

Mention par Le Faso de la conférence dite « Maquis des sciences » d’Equipop, sur la délégation des tâches en planification familiale au Burkina Faso (21 février 2018 à l’institut français).

06/02/18 : En Afrique, des initiatives associatives participent à la lutte contre l’excision

Interview de Aurélie Desrumaux, chargée de projets à Equipop, par Génération Responsable.

06/02/18 : A la rencontre d’Isma Benboulerbah, qui milite pour l’abandon des mutilations sexuelles féminines

Interview de Isma Benboulerbah, assistante programmes chez Equipop, par le Global Progressive Forum.

25/11/17 : Sokhna Fall : « Sur l’excision, on fait primer la pédagogie »

Dans Le Point Afrique, interview de Sokhna Fall, chargée de mission, à l’occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes.

16/06/17: Projet d’expérimentation de la délégation des tâches dans le domaine de la planification familiale : Le comité de pilotage a organisé sa 1ère session

Mention par LeFaso.net de la participation d’Equipop au projet de délégation des tâches en PF au Burkina Faso

08/03/17: Emission Priorité Santé, spéciale droits des femmes et accès à la contraception

Intervention sur RFI de Nicolas Rainaud, chargé de Plaidoyer

Septembre 2016 : Fatou Ndiaye Turpin revient sur la planification familiale

Interview de Fatou Ndiaye Turpin dans Amina Magazine

05/02/16 : Promouvoir l’abandon des mutilations sexuelles féminines par delà les frontières…
Tribune par Aurélie Hamelin Desrumaux dans le Huffington Post

Février 2016:  Les insoumises, paroles de jeunes africaines sur le mariage précoce et le mariage forcé

Interview d’Aurélie Gal-Régniez dans Amina Magazine

25/11/15 : Lutte contre les violences: l’adolescence, moment clé
Tribune par Aurélie Gal Regniez dans le Huffington Post