VSS

Les ROAJELF interpellent les autorités de santé sur la nécessité de centres d’accueil holistique pour les survivantes de VSS

Aujourd’hui, certaines survivantes cherchent à fuir les violences répétées de leur conjoint, des familles de ces derniers et quelquefois même de leur propre famille. Souvent accompagnées d’enfants en bas âge, elles souhaitent quitter ces violences en dépit de leur vulnérabilité, de leurs angoisses, du poids des traditions… afin de cesser d’endurer davantage de sévices, d’humiliations ou d’indifférence. Cependant, ces femmes ont-elles où se réfugier ? Où aller ? De quoi vivent-elles ? Y a t-il quelqu’un·e pour les accueillir, les conseiller ?LIRE LA SUITE

– ROAJELF GUINÉE : Informer, sensibiliser et mobiliser face à la recrudescence des viols sur mineurs

Face au constat alarmant de la recrudescence des violences sexuelles contre les femmes et les filles, le Réseau ouest Africain des jeunes femmes leaders de Guinée (ROAJELF Guinée) a mis en oeuvre le projet “Campagne médiatique multi-acteurs sur le viol sur mineurs” afin de sensibiliser sur l’ampleur de ce phénomène et inciter les autorités à apporter une réponse qui permettrait de protéger les femmes et les filles. 

Grace au soutien du projet Féministes en Action, le ROAJELF Guinée a mené des actions ciblées visant à informer, sensibiliser et mobiliser les populations contre le viol sur mineurs. 

LIRE LA SUITE

Lutter contre les violences sexuelles avec Stop au Chat Noir

En Côte d’Ivoire, l’association Stop au Chat Noir a mis en place pendant 16 mois un projet visant à répondre aux besoins des survivantes de violences sexuelles, avec le soutien du fonds Féministes en Action. Créée en 2019, l’association Stop au Chat Noir tire son nom de l’expression ivoirienne « faire chat noir » qui consiste pour certains hommes à s’introduire dans la chambre d’une jeune femme la nuit pendant qu’elle dort pour lui faire subir un acte sexuel.
LIRE LA SUITE

– Warkha TV: la première plateforme de production de contenus féministes au Sénégal

Warkha TV est une chaîne Web qui produit des podcasts et des vidéos sur des thématiques liées aux droits des femmes avec une approche féministe. À travers son travail, Warkha TV déconstruit les stéréotypes et milite en faveur de l’égalité de genre au Sénégal et au-delà.

A l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VSS, découvrez 7 associations partenaires d’Equipop, engagées contre les violences sexistes et sexuelles en Afrique de l’Ouest.

LIRE LA SUITE

– La Cellule Nigérienne des Jeunes Filles Leaders : lutter contre les violences basées sur le genre

A l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VSS, découvrez 7 associations partenaires d’Equipop, engagées contre les violences sexistes et sexuelles en Afrique de l’Ouest.

La Cellule Nigérienne des Jeunes Filles Leaders a été créée en mai 2015 par un groupe d’étudiantes nigériennes afin de promouvoir les droits des femmes et des jeunes filles dans leur pays. Elle compte aujourd’hui 135 membres, dont 8 bénévoles et 7 salarié·e·s.

LIRE LA SUITE

– Voix des femmes : la parole au service de l’empouvoirement des femmes en Mauritanie

A l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VSS, découvrez 7 associations partenaires d’Equipop, engagées contre les violences sexistes et sexuelles en Afrique de l’Ouest.

 

Voix des femmes est une organisation féministe mauritanienne née de la volonté d’unifier les mouvements féministes mauritaniens. Voix des femmes est à l’image des féministes qui composent l’organisation: plurielle ! L’objectif de l’organisation est sans équivoque : déconstruire le patriarcat. Pour ce faire, l’outil de prédilection des membres de Voix des femmes est la non-mixité. L’association crée des espaces d’expression libre, de débats, de réflexion, d’écoute, d’échange et de sororité exclusivement réservés aux femmes mauritaniennes ou vivant en Mauritanie. Chez Voix des femmes, déconstruire le patriarcat passe également par la production de contenus féministes audiovisuels, des actions de plaidoyer et des activités de sensibilisation et de formation.

LIRE LA SUITE

– Soutenir la révolution des filles : le Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée

A l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VSS, découvrez 7 associations partenaires d’Equipop, engagées contre les violences sexistes et sexuelles en Afrique de l’Ouest.

 

En 2016, sept jeunes femmes créent le Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée (CJFLG) pour offrir aux filles un espace sûr et sécurisé dans lequel elles peuvent parler librement des violences qu’elles subissent et des changements qu’elles veulent voir advenir dans leur société. Aujourd’hui, le Club compte 11 salarié·e·s et plus de 500 membres dans tout le pays.

LIRE LA SUITE

– Sortir du silence avec Stop au Chat Noir !

A l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VSS, découvrez 7 associations partenaires d’Equipop, engagées contre les violences sexistes et sexuelles en Afrique de l’Ouest.

 

En 2019, Bénédicte Joan, survivante d’une agression sexuelle, crée l’association Stop au Chat Noir afin de soutenir les jeunes victimes d’abus sexuels et d’inciter, promouvoir ou aider toute action visant à mettre fin aux violences sexistes et sexuelles. L’association tire son nom de l’expression ivoirienne «Faire chat noir», qui désigne la manière dont certains hommes s’introduisent dans la chambre d’une jeune femme pour obtenir des faveurs sexuelles, parfois sous la contrainte. Cette expression cache en réalité un phénomène de société bien trop banalisé aujourd’hui et souligne de nombreuses problématiques liées notamment au traitement et à la place des femmes dans la société ivoirienne. De nombreuses victimes de ce fameux chat noir ont du mal à mettre des mots sur ce qui leur est arrivé, voire à prendre conscience de la gravité des actes. C’est là que l’association intervient.

LIRE LA SUITE

– Taafé Vision : changer le scénario pour l’égalité de genre

A l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VSS, découvrez 7 associations partenaires d’Equipop, engagées contre les violences sexistes et sexuelles en Afrique de l’Ouest.

 

Le cinéma est une source d’inspiration puissante. Il est à la fois un reflet de notre société et un levier pour en faire bouger les lignes. C’est la vision patriarcale de la société reproduite par le cinéma qui suscite l’envie de changement chez Azaratou Bance. Avec des ami·e·s du cinéma, elle fonde Taafé Vision en 2017. Association féministe, Taafé Vision se donne pour mission de défendre les droits des femmes par la création de films sans stéréotype, abordant des sujets écrits par des femmes pour l’ensemble de la communauté.

LIRE LA SUITE