Genre G7

– Pour une réponse féministe à la pandémie du COVID-19

Cet article a été rédigé par Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop, et diffusé dans la newsletter d’avril de la campagne Deliver for Good.
English version.

Que nous dit la crise COVID-19 de nos systèmes de santé et, plus globalement, de nos sociétés ?

La crise du COVID-19 met brutalement en lumière les insuffisances des systèmes de santé du monde entier ainsi que les inégalités qui structurent nos sociétés. Plus concrètement, elle souligne deux choses : nos systèmes de santé sont profondément inégalitaires et ils sont le miroir de nos sociétés patriarcales.

LIRE LA SUITE

– COVID-19 : la réponse de l’AFD ne doit pas être aveugle au genre

Le 9 avril, la France, via l’Agence Française de Développement (AFD), a lancé l’initiative « Covid-19 – Santé en commun », pour soutenir les 19 pays prioritaires de l’aide publique au développement française, dont la plupart se trouvent en Afrique. Equipop souligne la nécessité de construire une réponse qui ne soit pas « aveugle au genre ».LIRE LA SUITE

– Appel à une réponse politique féministe au COVID-19

La déclaration suivante a été approuvée par près de 1 500 personnes, réseaux et organisations de femmes du monde entier, provenant de plus de 100 pays, pour demander aux États d’adopter une politique féministe afin de relever les défis exceptionnels posés par la pandémie COVID-19 tout en respectant les droits humains.

Cette initiative a été lancée par des femmes du Sud et des communautés marginalisées du Nord et a été coordonnée par l’Alliance Féministe pour les Droits (Feminist Alliance for Rights, FAR).

Si vous souhaitez soutenir cette demande : http://tiny.cc/endorsenowLIRE LA SUITE

– Reactive Statement – Generation Equality Forum postponed: maintaining women’s rights at the heart of the political agenda while involving feminist movements!

As the whole international community is gravely hit by the COVID-19 pandemic, France, Mexico and UN Women have announced on Friday that the Generation Equality Forum will be postponed to the first semester of 2021. While this calendar change is justified by pressing health and security concerns, it cannot translate into governments withdrawing their commitments on women’s and girls’ rights in the political agendas at national and international level!LIRE LA SUITE