communiqué de presse

– Conférence du projet européen CHAIN : Lier la prévention des mutilations sexuelles féminines (MSF) et celle des mariages forcés et précoces (MFP)

Le 12 mai 2022, les partenaires du projet CHAIN – le Réseau Européen End FGM, ActionAid International Italia Onlus (Milan, Italie), Equipop (Paris, France), TERRE DES FEMMES (Berlin, Allemagne) et  Save a Girl Save a Generation (Madrid, Espagne) – ont célébré les 2 ans du projet CHAIN qui arrive à son terme.

LIRE LA SUITE

– Equipop réaffirme que les extrêmes droites sont incompatibles avec l’égalité de genre et la justice sociale

Communiqué
Paris, le 15 avril 2022

 

Avec 23,1% des suffrages exprimés, Marine Le Pen s’est qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle française. Elle joue du fait qu’elle est la seule femme à avoir accédé deux fois au second tour, se présentant comme la “Femme d’Etat” dont la France, et notamment les Françaises, aurait besoin. Equipop rejoint toutes les analyses exprimant les dangers qu’elle fait peser de manière générale sur la démocratie. Nous soulignons, dans la même perspective, qu’elle est une ennemie et de l’égalité de genre et de la justice sociale.

 

LIRE LA SUITE

– [Communiqué] Les politiques étrangères féministes s’invitent dans la campagne présidentielle

[Paris, elle 25 février 2022] – Plusieurs États, dont la France, se revendiquent d’une “diplomatie féministe”. Des opportunités se profilent cette année pour transformer ce concept en de véritables politiques étrangères féministes. Equipop et ses partenaires ont mis en place un train de rencontres et d’interpellations pour imposer cet enjeu dans la campagne présidentielle.LIRE LA SUITE

– PR: The Chain for Change Campaign, an awareness-raising effort towards ending female genital mutilation (FGM) and early and forced marriage (EFM)

08/10/2021

 

On 11 October 2021 – the  International Day of the Girl Child – the CHAIN project partners, ActionAid International Italia Onlus (Milan, Italy), Equipop (Paris, France), TERRE DES FEMMES (Berlin, Germany), Save a Girl, Save a Generation (Madrid, Spain) and the End FGM European Network (Brussels, Belgium) will be launching a European awareness-raising campaign on Female Genital Mutilation (FGM) and Early and Forced Marriage (EFM). Although EFM can also affect young men and boys, these harmful practices primarily affect young women and girls and result in long-lasting damage to their quality of life. 

 

LIRE LA SUITE

– CP : La campagne « La chaîne du changement », un effort de sensibilisation visant à mettre fin aux mutilations sexuelles féminines et aux mariages forcés et précoces

A picture containing text, clipart Description automatically generated

08/10/2021

Le 11 octobre 2021 – Journée internationale des filles – les partenaires du projet CHAIN, ActionAid International Italia Onlus (Milan, Italie), Equipop (Paris, France), TERRE DES FEMMES (Berlin, Allemagne), Save a Girl, Save a Generation (Madrid, Espagne) et le Réseau européen End FGM (Bruxelles, Belgique) lanceront une campagne de sensibilisation européenne sur les mutilations sexuelles féminines (MSF) et les mariages forcés et précoces (MFP). Les MFP peuvent  concerner les jeunes hommes et les garçons. Cependant, ces pratiques affectent principalement les jeunes femmes et les filles et entraînent des dommages à long terme sur leur vie. 

LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse – Forum Génération Égalité : quelques avancées diplomatiques et beaucoup de contradictions d’Emmanuel Macron

Vendredi 9 juillet 2021


Le Forum Génération Égalité (FGE) s’est tenu la semaine dernière à Paris. 
Ce Forum devait être l’occasion d’entériner des engagements sur 5 ans pour accélérer la réalisation concrète de l’égalité de genre. Des avancées ont été obtenues sur le front diplomatique, mais sur le plan financier, l’engagement français reste en-deçà des attentes des mouvements féministes et peine à s’incarner dans les prises de position présidentielles. 

 

LIRE LA SUITE

StopTalkingStartFunding

– #StopTalkingStartFunding : Découvrez la campagne d’Equipop et de ses partenaires pour mettre fin aux violences basées sur le genre

Depuis deux ans maintenant, Equipop se mobilise en vue du Forum Génération Égalité aux côtés d’associations féministes en France et en Afrique de l’Ouest. Au niveau français, Equipop co-anime le collectif Générations Féministes qui rassemble une cinquantaine d’associations. En Afrique de l’Ouest, nous nous engageons aux côtés du Réseau des Jeunes Féministes d’Afrique de l’Ouest et de l’Alliance Droits et Santé. Aujourd’hui, nous lançons avec nos partenaires une campagne mondiale pour faire converger ces différentes mobilisations autour d’un message clair : assez de discours, il faut de l’argent pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse – Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19

Communiqué de presse
Ouagadougou, Paris 
6 juillet 2020

Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19
Témoignages et perspectives féministes de la société civile ouest-africaine


Parution, ce 6 juillet :  Equipop publie une enquête réalisée d’avril à juin 2020 auprès d’une trentaine d’associations et d’activistes pour les droits des femmes de sept pays d’Afrique de l’Ouest. 
LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse – Mettre la justice sociale et l’égalité femmes-hommes au cœur de la lutte contre le COVID-19 en Afrique de l’Ouest

[Paris/Ouagadougou, le 19 mai 2020] – 85 associations mobilisées en Afrique de l’Ouest ont signé l’appel à l’action lancé par Equipop. En quatre mesures clés, elles interpellent les responsables politiques pour qu’elles et ils mettent la justice sociale et l’égalité femmes-hommes au cœur de la réponse à la pandémie de COVID-19.LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse – Plan de lutte contre le Covid-19 en Afrique : face à la catastrophe sanitaire, les ONGs dénoncent la réponse inadaptée de la France !

Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères et l’Agence française de développement ont annoncé hier et aujourd’hui le lancement de l’initiative « Covid-19 – Santé en commun » de 1,2 milliard d’euros pour soutenir la lutte contre le Covid-19 en Afrique. Nos associations et ONG expertes en santé s’alarment de la faiblesse de cette annonce. Nous dénonçons fermement le fait qu’il ne s’agisse pas d’argent additionnel mais d’un détournement des budgets d’aide existants ainsi que le format de la réponse dont 1 milliard d’euros se fera sous forme de prêts, une solution inadaptée à la crise actuelle.LIRE LA SUITE