Mobilisation et partage d’expertises pour la planification familiale des jeunes au Partenariat de Ouagadougou

Mobilisation et partage d’expertises pour la planification familiale des jeunes au Partenariat de Ouagadougou

La semaine dernière, Equilibres & Populations était invitée à participer à la 5ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou (PO). Le thème de cette année était: « Promouvoir la contraception c’est garantir un meilleur avenir pour les jeunes ». En tant que partenaire technique, Equipop a pu échanger et partager son expertise et promouvoir ses actions en faveur de la planification familiale (PF) pour les jeunes, comme la campagne « Génération PF : Ensemble choisissons l’avenir ! ».

Partage d’expertises et d’expériences sur la PF et les jeunes

Les jeunes et leurs besoins en termes de PF étaient donc au cœur de cette conférence. Dès le premier jour, une session de concertation des jeunes pour les jeunes leur était consacrée. Equipop, qui travaille sur ces questions, était en charge d’animer 2 des 4 Think tank :

– Intégrer les bonnes pratiques dans les plans d’action budgétisés révisés et nouveaux des pays du PO,

– Mieux prendre en compte les besoins des jeunes en situation de vulnérabilité dans les plans d’action budgétisés révisés et nouveaux des pays du PO.

L’objectif : développer avec les jeunes un agenda et un plan d’action composé de 4 actions par thème sur ce que doit faire chacun des membres du PO pour que tous les engagements pris par les gouvernements soient mis en œuvre.

Vient ensuite l’heure du bilan pour tous les membres du PO. L’objectif sous-régional fixé dans le plan 2016-2020 est d’atteindre 2.2 millions de nouvelles utilisatrices de méthodes contraceptives modernes En 2016, on a pu compter 314K nouvelles utilisatrices. En ce qui concerne les services destinés aux jeunes, on peut également voir des avancées notables : réseaux, plateforme, groupes de référence et collaboration avec des ministères.

A la table des acteurs du Burkina, Equipop fait le point sur la délégation des taches dans laquelle elle est très engagée depuis 2015. Grâce à l’implication des organisations de la société civile, un véritable dialogue a pu être mis en place avec la DSF permettant ainsi de débuter la délégation des taches dans le pays. Pour 2017, les priorités et défis sont nombreux comme la mise en ouvre, la collecte de données ou encore l’accompagnement des Etats dans la mobilisation additionnelle des fonds pour la planification familiale.

Au cours de ces 3 jours d’échanges, les jeunes ont eu une véritable place pour faire entendre leur voix en faveur de la planification familiale et leurs besoins dans ce domaine, comme l’information ou la disponibilité des produits contraceptifs. Tous les participant-e-s s’entendent sur l’importance de travailler avec les jeunes pour un développement juste et durable ou encore de leur permettre de pouvoir échanger avec les autorités pour une approche jeunes des programmes et politiques.

« Génération PF » convainc et rassemble la société civile, les décideurs et les jeunes

Lieu de promotion des actions de la planification familiale en Afrique de l’Ouest francophone, Equipop s’est saisie de la session posters de PO pour présenter la campagne qu’elle coordonne avec le réseau Alliance Droits et Santé : « Génération PF : Ensemble choisissons l’avenir ! ».

Cette campagne donne la voix à celles et ceux qui s’engagent pour la planification familiale et demande aux décideurs d’agir concrètement et activement pour la planification familiale des jeunes. Plus de 40 personnes ont été convaincues par le message des champions et championnes de la PF et ont eux aussi rejoint la campagne. On compte parmi eux des jeunes ambassadeurs, des députés, des représentants de ministères et de la société civile d’Afrique de l’Ouest.

La planification familiale pour les jeunes est une question majeure sur laquelle tous les acteurs du PO s’accordent et investissent. Des engagements ont été pris dans ce sens et Equipop s’assurera avec Alliance Droits et Santé ainsi que tous ceux qui ont rejoint « Génération PF » qu’ils seront respectés et mis en œuvre.