Santé

– Le Burkina Faso rejoint le Mali dans la promotion de l’abandon des mutilations sexuelles féminines et des mariages d’enfants

Le 19 juin à Fada, dans la région de l’Est au Burkina Faso, l’association SOS/Jeunesse et Défis a officiellement lancé les activités du projet “Protéger les Prochaines Générations” pour l’abandon des mutilations génitales féminines et des mariages précoces. Ce projet est coordonné par Equipop et mis en œuvre au Mali et au Burkina Faso.LIRE LA SUITE

– Reportage – La délégation des tâches au Burkina Faso : expérience à succès !

Du 2 au 5 mai 2018, une équipe composée de la radiodiffusion-télévision du Burkina (RTB) et d’Equipop était dans la région des Hauts-Bassins, au Burkina Faso*, dans le cadre d’un reportage radio et télé sur la délégation des tâches dans le domaine de la planification familiale. Cette capitalisation participera à l’apprentissage et facilitera le passage à l’échelle du projet. Revenons sur les points que ce reportage a permis de mettre en lumière :

LIRE LA SUITE

– CP – 16 Mai – La France renforce sa solidarité envers les pays les plus pauvres et renouvelle son engagement dans la lutte contre les STP

Communiqué de presse – Amis du Fonds Mondial Europe
16 mai 2018
(English below)

 

La France renforce sa solidarité envers les pays les plus pauvres et renouvelle son engagement dans la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

Elle accueillera pour la première fois la conférence des donateurs au Fond Mondial en 2019

 

L’Elysée a annoncé aujourd’hui, mercredi 16 mai, l’accueil par la France de la prochaine conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial en 2019. Cette décision témoigne de la solidarité de la France envers les pays les plus pauvres et renforce son leadership à un moment crucial de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et pour la santé mondiale.

 

LIRE LA SUITE

– 51ème commission sur la Population et le Développement : pas de consensus pour la 2ème année consécutive

La 51ème Commission sur la Population et le Développement* de l’ONU (CPD 51) s’est achevée vendredi sur un achoppement des négociations. Le point principal de cristallisation des tensions entre Etats demeure les droits sexuels, auxquels est venue s’ajouter cette année la question des migrations. Ce revers renforce la détermination d’Equipop à oeuvrer en faveur de l’adoption d’un langage ambitieux sur les DSSR à la tribune des Nations Unies, notamment en facilitant la participation de la société civile africaine aux processus onusiens.
LIRE LA SUITE

– La délégation des tâches au Burkina Faso : un terrain favorable

Dans le cadre de la capitalisation du projet d’expérimentation de la délégation des tâches au Burkina Faso, Equipop s’est rendue au plus près des bénéficiaires pour recueillir leurs avis sur cette offre de services. Lors des interviews, les clientes ont pu s’exprimer non seulement sur l’utilité de l’implication des agent·e·s de santé de première ligne et des agent·e·s de santé à base communautaire mais aussi sur l’intérêt de la planification familiale.LIRE LA SUITE

– Maquis des sciences : La délégation des tâches des services de planification familiale au Burkina Faso fait des débuts prometteurs

Equipop présentait le 21 février dernier, lors du “Maquis des Sciences” à Ouagadougou, les premiers résultats  de la capitalisation dont elle a la charge sur le projet pilote de la Délégation des tâches des services de planification familiale (PF) dans deux  districts sanitaire du Burkina Faso. Rôle clé de la formation des agent.e.s de première ligne et agent·e·s de santé à base communautaire pour un counseling de qualité et barrières à la délégation des tâches étaient au coeur du débat.

LIRE LA SUITE

– Autonomisation des femmes et contraception en Afrique de l’Ouest – Témoignages de femmes engagées

A l’occasion du 8 mars,  journée internationale pour les droits des femmes, Equipop et l’Agence Française de Développement organisaient une rencontre sur le thème “Autonomisation des femmes et contraception : l’Afrique de l’Ouest en action(s) !”. Découvrez en vidéo l’événement et nos trois invitées : une jeune activiste malienne, une chanteuse nigérienne et une gynécologue burkinabè.

LIRE LA SUITE

– CICID 2018 : les priorités de développement fixées pour 4 ans

Le premier CICID du quinquennat s’est réuni le 8 février dernier sous la présidence du Premier ministre, Edouard Philippe. Il a fixé une stratégie qui met en avant les principales thématiques portées par Equipop. Cependant, la trajectoire budgétaire pour mettre en oeuvre ces priorités demeure floue, et la société civile française reste mobilisée sur la question.  
LIRE LA SUITE

– Au Burkina Faso, la délégation des tâches pour la Planification familiale est en marche !

Lancé en octobre 2016 par le Ministre de la santé, le projet pilote de la délégation des tâches (DT) vise à rendre accessibles les services de planification familiale à travers le renforcement des capacités des agents de santé de première ligne pour l’offre des méthodes contraceptives de longue durée d’action et des agents de santé à base communautaire pour les injectables et les pilules. En tant que responsable de la conduite des aspects liés au plaidoyer et à la capitalisation, notre équipe participait à la deuxième sortie conjointe de suivi ce projet pilote.LIRE LA SUITE

– Éducation complète à la sexualité : L’UNESCO renforce l’élan

L’UNESCO vient de publier un guide technique sur l’éducation complète à la sexualité. S’inscrivant pleinement dans le cadre d’un développement international respectueux des droits humains et de l’égalité de genre, ce document consacre l’éducation complète à la sexualité comme approche essentielle à la réalisation effective des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Les préconisations de ce rapport viennent enrichir cette approche défendue par de nombreuses associations, dont Equipop.LIRE LA SUITE