actualités

– Féministes en Action : un dispositif de soutien aux organisations féministes des Suds

Le projet Féministes en Action a été officiellement lancé début février 2022 à la Cité Audacieuse par CARE France, Equipop, Oxfam France, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée (FFMed), le Fonds pour les Femmes Francophones (XOESE) et l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être des Femmes (IPBF).

Le lancement de Féministes en Action a été l’occasion de prises de positions fortes de la part des invité·e·s : Madame Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité des chances et Monsieur Bertrand Walckenaer, Directeur général adjoint de l’Agence française de développement.

LIRE LA SUITE

– Label ampli – “Nous sommes la première organisation à atteindre le niveau 3 du Label ampli”

L’Association Songui Manégré / Aide au développement endogène (ASMADE) est fondée en 1994 au Burkina Faso par un groupe d’artisan·e·s du développement. Parmi eux se trouve Juliette Compaoré, l’actuelle secrétaire exécutive. L’association ASMADE a pour ambition l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations au Burkina Faso. En juin, elle a été la première organisation à atteindre le niveau 3 du Label ampli.

LIRE LA SUITE

– SANSAS : accompagner les jeunes leaders

Au Sénégal, le projet SANSAS – « sunu wergu yaram sunu yité » –  a pour objectif d’améliorer l’accès aux services de santé reproductive des adolescent·e·s et jeunes, en particulier des jeunes filles, jeunes femmes et jeunes vulnérables. Il vise à faciliter leur accès à des services de santé de qualité et adaptés, ainsi qu’à une éducation qui leur permette de faire des choix éclairés. L’objectif est de diminuer les inégalités femme-homme et les violences qui en découlent. Premières étapes à Sédhiou et Mbour.

LIRE LA SUITE

– L’action d’Equipop vis-à-vis de la France

En 2021, alors que la France accueillait le Forum Génération égalité (FGE), Equipop a déployé un fort plaidoyer en France, à la fois pour influencer l’organisation générale du FGE, puisque le gouvernement français y avait un rôle décisionnaire, et les politiques publiques françaises.

LIRE LA SUITE