Equipop

Nos actualités

– CSW 68, un moment décisif : Equipop et une centaine de partenaires appellent les Etats à combattre le « backlash » contre les droits des femmes et des personnes LGBT+

A l’appel d’Equipop, plus d’une centaine d’organisations de la société civile ont signé une lettre ouverte pour appeler les les Etats membres des Nations Unies et leurs diplomates à se mobiliser à New York pour défendre les droits fondamentaux des femmes et des personnes LGBTQIA+, et à se coordonner avec la société civile féministe pour contrer le backlash.

LIRE LA SUITE

-Journée des droits des femmes : face au backlash, renforcer les solidarités et célébrer les victoires

La journée internationale des droits des femmes est toujours un moment de mobilisation précieux, mais ce 8 mars 2024 est sans doute encore plus important. Alors qu’en 2024, la moitié de la planète est appelée aux urnes pour des élections majeures, il s’agit pour les mouvements féministes de se rassembler pour faire front face aux offensives conservatrices. A ce titre, les solidarités transnationales sont indispensables. Equipop y contribuera à différents niveaux, de l’Afrique de l’Ouest à New York, en passant par la France. 

LIRE LA SUITE

Atelier de clôture de Jeunes en Vigie : un espace de dialogue autour d’une approche féministe de la démocratie en santé

Du 5 au 7 Décembre 2023, la ville de Dakar a abrité l’atelier de clôture du projet Jeunes en Vigie. En marge de cet atelier, une table ronde a été organisée le 7 décembre sur le thème : « la démocratie en santé et la participation significative et inclusive des jeunes pour une redevabilité effective en santé« . L’événement a rassemblé plusieurs parties prenantes du projet, de même que des acteur·rice·s, tou·te·s engagé·e·s dans la promotion de la santé et des droits des jeunes, venues de Ouagadougou, Réo, Koupéla, Koudougou et Tenkodogo (du Burkina) et de Dakar,  M’Bour et Mattam (du Sénégal).LIRE LA SUITE

– ROAJELF GUINÉE : Informer, sensibiliser et mobiliser face à la recrudescence des viols sur mineurs

Face au constat alarmant de la recrudescence des violences sexuelles contre les femmes et les filles, le Réseau ouest Africain des jeunes femmes leaders de Guinée (ROAJELF Guinée) a mis en oeuvre le projet “Campagne médiatique multi-acteurs sur le viol sur mineurs” afin de sensibiliser sur l’ampleur de ce phénomène et inciter les autorités à apporter une réponse qui permettrait de protéger les femmes et les filles. 

Grace au soutien du projet Féministes en Action, le ROAJELF Guinée a mené des actions ciblées visant à informer, sensibiliser et mobiliser les populations contre le viol sur mineurs. 

LIRE LA SUITE

– “Réarmement démographique” d’Emmanuel Macron : nos ovaires n’iront pas en guerre

Lors de sa conférence de presse du 16 janvier, Emmanuel Macron a présenté les mesures du gouvernement pour son “réarmement démographique”. En empruntant des éléments de langage aux discours guerriers et ultra-conservateurs, le Président a suscité l’incompréhension et l’indignation de nombreuses activistes et associations féministes. Equipop se joint à ces réactions : les corps des femmes ne doivent pas être instrumentalisés au service de la nation ou d’un effort de guerre, au sens propre ou figuré. Ce sont les droits de chacun·e et la recherche de l’égalité de genre qui doivent motiver l’action publique.

LIRE LA SUITE

Lutter contre les violences sexuelles avec Stop au Chat Noir

En Côte d’Ivoire, l’association Stop au Chat Noir a mis en place pendant 16 mois un projet visant à répondre aux besoins des survivantes de violences sexuelles, avec le soutien du fonds Féministes en Action. Créée en 2019, l’association Stop au Chat Noir tire son nom de l’expression ivoirienne « faire chat noir » qui consiste pour certains hommes à s’introduire dans la chambre d’une jeune femme la nuit pendant qu’elle dort pour lui faire subir un acte sexuel.
LIRE LA SUITE

– Walking The Talk

Walking the Talk est un programme en consortium qui veut pousser l’adoption et la mise en œuvre de politiques étrangères féministes et de politiques d’égalité de genre en Allemagne, France, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et dans l’Union européenne. Des politiques étrangères inclusives qui défendent l’égalité des sexes et reflètent les voix des femmes et des personnes LGBTIQ+ du Sud.

Pour y parvenir, le programme plaide pour une augmentation de l’aide publique au développement (APD) consacrée à l’égalité de genre et aux droits des femmes, en particulier le financement d’organisations féministes progressistes et intersectionnelles dans les pays du Sud.
LIRE LA SUITE

75ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits Humains : des enjeux plus que jamais actuels

Le 10 décembre 2023 marque le 75ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits Humains. Equipop et de nombreuses organisations de la société civile à travers le monde soulignent le fait que ce texte fondateur demeure plus pertinent que jamais pour défendre les droits de tous et toutes. Cet anniversaire est l’occasion de rappeler qu’il est indispensable d’aborder les enjeux de défense des droits humains à travers un prisme féministe.

LIRE LA SUITE