actualités

A Niamey, dialogue et réflexion entre acteurs·rices au service de la santé des jeunes !

Les 17 et 18 juillet dernier, à Niamey, se réunissaient les acteurs et actrices du projet JADES (Jeunes et Adolescents en Santé). Ce projet est mené au Niger depuis mars 2016 par Solthis et Lafia Matassa, avec l’appui technique d’Equipop. Durant deux jours d’intenses échanges, les participant·e·s ont pu réfléchir, grâce à la méthode Equipop Lab, à de nouvelles activités pertinentes et efficaces pour la santé des jeunes.

LIRE LA SUITE

– CP- Nouveau projet pour la promotion de l’abandon de l’excision au Mali et Burkina Faso

Communiqué de presse

Paris, le 27 juillet 2018

Après 3 ans de mise en œuvre d’un projet pilote à Kayes, au Mali, Equipop lance la deuxième phase du projet “Protéger les Prochaines Générations” avec ses partenaires : l’AMSOPT au Mali et SOS/JD au Burkina Faso sur la période 2018-2020. Ce projet vise l’abandon des mutilations sexuelles féminines et des mariages précoces dans ces deux pays.

LIRE LA SUITE

– Equipop Lab : Une approche d’émergence de projets innovants au service de la société civile en Afrique de l’Ouest

Les organisations de la société civile (OSC) sont des partenaires clés dans le changement des normes sociales ainsi que dans le suivi et la mise en oeuvre des plans et programmes gouvernementaux. Forte de son expérience avec les OSC, Equipop a pu constater que, trop souvent, les projets portés par ces dernières reproduisent des interventions dont l’efficacité est limitée, ne prenant pas assez en compte les données issues de la recherche et les leçons apprises d’autres expériences. En réponse, Equipop a étendu son offre d’accompagnement aux OSC à travers le déploiement d’une nouvelle méthodologie d’incubation de projet appelée Equipop Lab.

LIRE LA SUITE

– Le Burkina Faso rejoint le Mali dans la promotion de l’abandon des mutilations sexuelles féminines et des mariages d’enfants

Le 19 juin à Fada, dans la région de l’Est au Burkina Faso, l’association SOS/Jeunesse et Défis a officiellement lancé les activités du projet “Protéger les Prochaines Générations” pour l’abandon des mutilations génitales féminines et des mariages précoces. Ce projet est coordonné par Equipop et mis en œuvre au Mali et au Burkina Faso.LIRE LA SUITE

– CP – Equipop lance une grande mobilisation pour que la France fasse des droits des filles une priorité du G7 en 2019 !

Logo Equipop RVB

Communiqué de presse

Paris, le 11 juillet 2018

A l’occasion de la Journée mondiale de la population et dans la perspective  de la présidence française du G7 en 2019, l’ONG Equipop interpelle le président de la République pour que la France fasse des droits des filles la thématique principale de ce Sommet et donne l’exemple en prenant des engagements financiers ambitieux. Cette pétition sera remise à Emmanuel Macron lors de la Journée internationale des filles, le 11 octobre 2018.

LIRE LA SUITE

– Reportage – La délégation des tâches au Burkina Faso : expérience à succès !

Du 2 au 5 mai 2018, une équipe composée de la radiodiffusion-télévision du Burkina (RTB) et d’Equipop était dans la région des Hauts-Bassins, au Burkina Faso*, dans le cadre d’un reportage radio et télé sur la délégation des tâches dans le domaine de la planification familiale. Cette capitalisation participera à l’apprentissage et facilitera le passage à l’échelle du projet. Revenons sur les points que ce reportage a permis de mettre en lumière :

LIRE LA SUITE

– CP – 16 Mai – La France renforce sa solidarité envers les pays les plus pauvres et renouvelle son engagement dans la lutte contre les STP

Communiqué de presse – Amis du Fonds Mondial Europe
16 mai 2018
(English below)

 

La France renforce sa solidarité envers les pays les plus pauvres et renouvelle son engagement dans la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

Elle accueillera pour la première fois la conférence des donateurs au Fond Mondial en 2019

 

L’Elysée a annoncé aujourd’hui, mercredi 16 mai, l’accueil par la France de la prochaine conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial en 2019. Cette décision témoigne de la solidarité de la France envers les pays les plus pauvres et renforce son leadership à un moment crucial de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et pour la santé mondiale.

 

LIRE LA SUITE

– 100 propositions parlementaires pour une “diplomatie féministe”

Deux députées ont présenté le 4 avril dernier un rapport d’information sur la place des droits des femmes dans la diplomatie française. Celui-ci formule 100 préconisations à destination du gouvernement pour une “diplomatie féministe” et soulève la question des moyens financiers. Parmi les priorités thématiques abordées, les droits et la santé sexuels et reproductifs (DSSR) figurent en bonne place. Ce rapport de qualité devient de fait un document de référence pour le plaidoyer des acteurs et des actrices qui s’engagent sur ces questions.
LIRE LA SUITE