– LANCEMENT DES FORMATIONS POUR l’ABANDON DES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES – PROJET LET’S CHANGE

– LANCEMENT DES FORMATIONS POUR l’ABANDON DES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES – PROJET LET’S CHANGE

La première phase du projet européen Let’s CHANGE (2018 – 2020) dédiée à la formation des médiateurs·trices et des formatrices a été lancée le 16 mars 2019 avec une rencontre entre les nouveaux·elles médiateurs·trices et les formatrices, suivie du 1er module sur les Mutilations Sexuelles Féminines (MSF).

Let’s CHANGE est un projet dont le but est de rendre les membres des diasporas en Europe acteurs et actrices de la promotion de l’abandon des MSF dans leurs communautés. Les huit (8) médiateurs·trices ont pour mission de sensibiliser leurs communautés sur les dangers que représentent l’excision pour les femmes et les filles. Les six (6) formatrices (anciennes médiatrices) devront pour leur part former des professionnel·le·s (de la santé, du social et de l’éducation), ce qui est la nouveauté de cette phase.  

Après un premier échange entre les médiateurs·trices et formatrices afin de faire connaissance, les formatrices ont pu partager leurs expériences dans l’animation d’ateliers de sensibilisation. Par la suite, chaque formatrice devra “marrainer” un·e médiateur·trice, afin de l’aider dans ses activités auprès des communautés. Ces hommes et ces femmes, tous·tes originaires du continent africain (Mauritanie, Egypte, Mali, Guinée, Sénégal), sont engagé·e·s dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Grâce à leurs compétences et situations professionnelles diversifiées (gynécologue, conseillère conjugale et familiale, infirmière…), les échanges autour de la pratique des MSF ont été fructueux. Plusieurs thèmes ont ainsi été abordés, notamment la nécessité de sensibiliser aux  dangers de la pratique dès le plus jeune âge : “C’est important de parler aux enfants tôt de l’excision. J’ai sauvé ma fille de l’excision. Avant de partir du Mali, je lui ai dit que quand elle entend parler d’excision, il faut qu’elle fuie. On a tenté de l’exciser 5 fois, 5 fois elle a fui. Elle a 19 ans aujourd’hui, elle y a échappé définitivement.” a expliqué Hinda, une formatrice.

Après le partage,  les médiateurs·trices ont été formé·é·s sur les MSF : définition, types, conséquences sur les femmes et les filles… Cette introduction aux MSF sera complétée par 6 autres modules pour approfondir le sujet dans les mois à venir.

C’était une journée très enrichissante pour moi car j’ai appris beaucoup de choses et je suis contente d’avoir pu rencontrer mes collègues agents de changement !” a ainsi déclaré Kadidiatou, nouvelle arrivante dans le projet.

Grâce à ce nouveau groupe motivé et dynamique, le projet Let’s CHANGE promet d’être une réussite. Le travail des médiateurs·trices et des formatrices représente un pas de plus dans la promotion de l’abandon des mutilations sexuelles féminines !