Equipop réaffirme son engagement au sein du réseau européen END FGM

Equipop réaffirme son engagement au sein du réseau européen END FGM

Du 29 au 31 mai 2017, Equilibres et Populations a participé au séminaire du réseau européen END FGM autour du thème « Building Bridges ». Les membres du réseau ont pu profiter de cette rencontre pour réaffirmer l’importance du travail collaboratif, favorable à la réussite des projets autour des mutilations sexuelles féminines (MSF). Equipop a ensuite participé à l’Assemblée Générale du réseau durant laquelle nous avons été réélus membre du bureau.

Présentation en avant-première du web-documentaire « Kayes dit non »

Le séminaire a été l’occasion pour Equipop et ses partenaires, AIDOS et le GAMS Belgique, de présenter leur projet conjoint « Building bridges between Africa and Europe to tackle FGM ». Les présentatrices ont notamment exposé les outils élaborés dans le cadre de ce projet. Aurélie Hamelin-Desrumaux, chargée de projets pour Equipop, a présenté en avant-première le web-documentaire « Kayes dit non ». Il s’agit d’un reportage sur la cérémonie d’abandon des MSF de 138 villages de la région de Kayes au Mali, qui a été organisée le 3 décembre 2016. Le séminaire a ainsi permis de promouvoir la création de ponts entre les intervenant‧e‧s dans les projets  -membre de la diaspora et les populations des pays dont ils sont originaires –  afin d’impulser l’abandon durable des mutilations sexuelles féminines.

Equipop réélue au sein du bureau du réseau européen END FGM

Au lendemain du séminaire, lors de l’Assemblée Générale du réseau, Equipop a déposé sa candidature pour une réélection au sein du bureau. Aurélie Hamelin-Desrumaux a ainsi réaffirmé l’intérêt et l’engagement d’Equipop qui a, selon elle : « activement contribué au développement du réseau END FGM […] et souhaite maintenir sa présence  au sein d’une plateforme à échelle européenne, qui est un solide moyen de promouvoir sur le long terme, l’abandon des mutilations sexuelles féminines à une échelle internationale ». Cet engagement a permis à Aurélie Hamelin-Desrumaux d’être réélue pour un mandat de deux ans au sein du bureau du réseau.

Au cours des deux prochaines années, Equipop va, en plus de ses projets actuels, participer à l’expansion et au renforcement des stratégies du réseau.