Tribune

Equipop marchera le 23 novembre avec #NousToutes

Nous Toutes, mouvement de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, organise une marche le 23 novembre, à Paris. Du fait de notre engagement pour les droits des femmes et des filles, des valeurs, luttes et objectifs que nous partageons avec Nous Toutes, Equipop participe à la mobilisation.

LIRE LA SUITE

– Assemblée générale des Nations unies : Emmanuel Macron doit porter la diplomatie féministe avec conviction

Un mois après le G7, Emmanuel Macron se rend à l’assemblée générale des Nations unies à New York. C’est un moment-clé pour progresser vers l’égalité femmes-hommes, et la France doit user de tout son pouvoir d’influence pour intensifier la mobilisation internationale. Le président doit se positionner de façon franche pour enfin incarner la « diplomatie féministe » affichée par son gouvernement depuis un an et demi.

Cette tribune est parue dans Huffpost le 23/09LIRE LA SUITE

– Pour un G7 résolument féministe : Lettre ouverte de Hadja Idrissa Bah à Emmanuel Macron

Alors que la 63e édition de la Commission sur le statut des femmes des Nations Unies (CSW) bat son plein à New York, et que les féministes du monde entier se rassemblent pour parler des droits des femmes, Hadja Idrissa Bah s’adresse directement au Président Macron. La jeune Guinéenne se fait ici la porte-parole d’un groupe plus large de féministes d’Afrique de l’Ouest (1), et réclame de véritables engagements de la part de la présidence française pour que ce G7 soit véritablement féministe.

LIRE LA SUITE

– “Ancrer les droits des femmes au coeur du G7” : retour sur la conférence du 18 octobre

Plus de 130 acteurs et actrices de la société civile et des parlementaires ont assisté à la conférence “Ancrer les droits des femmes au coeur du G7” organisée par Equipop et CARE France à l’Assemblée nationale. Un appel a été lancé pour participer à la campagne Genre/G7 qui vise à faire des droits des femmes un sujet incontournable pour les chef·fe·s d’Etats et de gouvernement à Biarritz en 2019.LIRE LA SUITE

– Transition démographique en Afrique : échos de Londres à la polémique suscitée par E.Macron lors du G20

« Quand des pays ont encore aujourd’hui sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien ».

En répondant à une question sur l’aide du G20 à l’Afrique lors d’une conférence de presse ce weekend en Allemagne, Emmanuel Macron a déclenché de vives réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux. On lui a notamment reproché de  « s’attaquer aux ventres des femmes africaines ». Directrice d’une ONG engagée pour les droits et la santé des femmes en Afrique de l’Ouest, je reviens de Londres, où j’ai participé au Sommet FP2020, mouvement mondial pour la Planification Familiale, et j’aimerais apporter certains éléments de réflexion en écho aux débats suscités par cette intervention.LIRE LA SUITE