Santé

Le collectif Prévenir & Protéger, Grande cause nationale 2019

Le collectif Prévenir & Protéger, dont Equipop fait partie aux côtés d’autres associations françaises de défense des droits des femmes et des enfants, a obtenu le label “Grande cause nationale 2019”. Il a été attribué en avril par le Premier Ministre, Edouard Philippe, alors que l’égalité femmes-hommes est la grande cause du quinquennat du Président Emmanuel Macron. Ce label permet de diffuser les campagnes de prévention du collectif sur les chaînes de radios et de télévision publiques.

LIRE LA SUITE

– WOMEN DELIVER : le pouvoir de l’égalité femmes-hommes !

Ce lundi 3 juin débute à Vancouver, au Canada, la plus importante conférence internationale du 21ème siècle. Consacrée à l’égalité entre les sexes et à la santé, aux droits et au bien-être des filles et des femmes, cette cinquième édition de Women Deliver rassemble plus de 8 000 activistes, chercheur·es, journalistes, politiques et bailleurs autour du thème « Pouvoir. Progrès. Changement ».

LIRE LA SUITE

– Les journalistes engagé·e·s dans la production d’émissions sur les DSSR célébré·e·s à Ouagadougou

Equipop, membre fondateur du réseau Alliance Droits et Santé au Burkina Faso a participé à la cérémonie de remise de prix de la meilleure émission radio produite sur la Planification familiale des jeunes. Durant près de deux mois les internautes ont été invité·e·s à voter pour la meilleure émission produite dans chaque pays du projet. Au Burkina Faso, c’est Dieudonné Congo, de la radio Savane FM, qui a remporté ce concours.

LIRE LA SUITE

– Réactive – G7 santé : réaction de la société civile

A l’issue de deux jours de rencontres les 16 et 17 mai, les Ministres de la santé des pays membres du G7 ont adopté une déclaration réitérant leur engagement en faveur d’une action inclusive et durable pour la santé mondiale, une déclaration de bonnes intentions, sans véritable engagement financier où les droits et la santé sexuels et reproductifs sont aux abonnés absents.

LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse : Pour lutter efficacement contre le VIH/sida, il faut s’attaquer de front aux inégalités liées au genre

Communiqué de presse 

Paris, le 8 mars 2019

Alors que la France accueillera la conférence de reconstitution du Fonds mondial en octobre, la lutte contre le VIH/sida se trouve à un tournant crucial. Si les efforts ne s’intensifient pas, en particulier en direction des jeunes femmes et des adolescentes, les progrès obtenus pourraient être considérablement remis en question. La France, qui met en avant sa “diplomatie féministe”, doit jouer un rôle moteur pour trouver des réponses concrètes à cet état de fait.LIRE LA SUITE

– Lutte contre les grandes pandémies : Les populations vulnérables sacrifiées

Communiqué de presse

A Paris, le 11 janvier 2019


Lutte contre les grandes pandémies : Les populations vulnérables sacrifiées

 

Les objectifs financiers annoncés aujourd’hui par la France et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ne correspondent pas aux  investissements préconisés par l’ONU pour mettre fin aux trois pandémies d’ici à 2030 [1]. Les associations dénoncent un manque de courage politique de la part du chef de l’Etat dont les conséquences seront dramatiques pour les personnes concernées par ces trois pandémies.LIRE LA SUITE

– Mettre fin aux MGF : Le Burkina Faso s’engage

Le Burkina Faso a abrité du 22 au 25 octobre, une conférence internationale sur les mutilations génitales féminines, à Ouagadougou. Organisée par l’Union Africaine, sous le leadership de Son Excellence le Président du Faso et en collaboration avec le Programme conjoint de l’UNFPA et de l’UNICEF pour l’élimination des mutilations génitales féminines, cette conférence a accueilli des acteurs·trice·s politiques, des organismes et associations de lutte contre les mutilations génitales féminines venu·e·s de tous les continents. Equipop et ses partenaires du Burkina Faso (SOS/JD) et du Mali (AMSOPT) étaient aussi de la partie. LIRE LA SUITE