Santé

– Communiqué de presse : Pour lutter efficacement contre le VIH/sida, il faut s’attaquer de front aux inégalités liées au genre

Communiqué de presse 

Paris, le 8 mars 2019

Alors que la France accueillera la conférence de reconstitution du Fonds mondial en octobre, la lutte contre le VIH/sida se trouve à un tournant crucial. Si les efforts ne s’intensifient pas, en particulier en direction des jeunes femmes et des adolescentes, les progrès obtenus pourraient être considérablement remis en question. La France, qui met en avant sa “diplomatie féministe”, doit jouer un rôle moteur pour trouver des réponses concrètes à cet état de fait.LIRE LA SUITE

– Lutte contre les grandes pandémies : Les populations vulnérables sacrifiées

Communiqué de presse

A Paris, le 11 janvier 2019


Lutte contre les grandes pandémies : Les populations vulnérables sacrifiées

 

Les objectifs financiers annoncés aujourd’hui par la France et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ne correspondent pas aux  investissements préconisés par l’ONU pour mettre fin aux trois pandémies d’ici à 2030 [1]. Les associations dénoncent un manque de courage politique de la part du chef de l’Etat dont les conséquences seront dramatiques pour les personnes concernées par ces trois pandémies.LIRE LA SUITE

– Mettre fin aux MGF : Le Burkina Faso s’engage

Le Burkina Faso a abrité du 22 au 25 octobre, une conférence internationale sur les mutilations génitales féminines, à Ouagadougou. Organisée par l’Union Africaine, sous le leadership de Son Excellence le Président du Faso et en collaboration avec le Programme conjoint de l’UNFPA et de l’UNICEF pour l’élimination des mutilations génitales féminines, cette conférence a accueilli des acteurs·trice·s politiques, des organismes et associations de lutte contre les mutilations génitales féminines venu·e·s de tous les continents. Equipop et ses partenaires du Burkina Faso (SOS/JD) et du Mali (AMSOPT) étaient aussi de la partie. LIRE LA SUITE

– Mobilisation au Mali et au Burkina pour mettre fin à l’excision et aux mariages précoces

Equilibres & Populations et son partenaire l’AMSOPT sont engagés, depuis 2010 dans la région de Kayes au Mali, dans une dynamique de promotion de l’abandon durable des mutilations sexuelles féminines (MSF) et du mariage précoce (MP). 2018 voit le démarrage d’une nouvelle étape avec le lancement du projet « Protéger les prochaines générations », qui permet d’étendre l’action à la région de l’Est du Burkina Faso avec l’association SOS Jeunesse et Défis
LIRE LA SUITE

– CP – M. MACRON, AIDEZ LE FONDS MONDIAL À SAUVER ENCORE PLUS DE VIES

Communiqué de presse

À Paris, le 12 septembre 2018

M. MACRON, AIDEZ LE FONDS MONDIAL À SAUVER ENCORE PLUS DE VIES

À l’heure où le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme rend le bilan chiffré de son action 2017, nos associations saluent le travail accompli. Nous rappelons à cette occasion la réalité de millions de personnes touchées par ces maladies et les ressources financières à mobiliser pour y mettre fin. À un an de la 6e conférence de reconstitution du Fonds, qui se tiendra pour la première fois en France, nous demandons à Emmanuel Macron de tout mettre en œuvre pour en faire un succès.

LIRE LA SUITE

A Niamey, dialogue et réflexion entre acteurs·rices au service de la santé des jeunes !

Les 17 et 18 juillet dernier, à Niamey, se réunissaient les acteurs et actrices du projet JADES (Jeunes et Adolescents en Santé). Ce projet est mené au Niger depuis mars 2016 par Solthis et Lafia Matassa, avec l’appui technique d’Equipop. Durant deux jours d’intenses échanges, les participant·e·s ont pu réfléchir, grâce à la méthode Equipop Lab, à de nouvelles activités pertinentes et efficaces pour la santé des jeunes.

LIRE LA SUITE

– Le Burkina Faso rejoint le Mali dans la promotion de l’abandon des mutilations sexuelles féminines et des mariages d’enfants

Le 19 juin à Fada, dans la région de l’Est au Burkina Faso, l’association SOS/Jeunesse et Défis a officiellement lancé les activités du projet “Protéger les Prochaines Générations” pour l’abandon des mutilations génitales féminines et des mariages précoces. Ce projet est coordonné par Equilibres & Populations et mis en oeuvre au Mali et au Burkina Faso.LIRE LA SUITE

– Reportage – La délégation des tâches au Burkina Faso : expérience à succès !

Du 2 au 5 mai 2018, une équipe composée de la radiodiffusion-télévision du Burkina (RTB) et d’Equipop était dans la région des Hauts-Bassins, au Burkina Faso*, dans le cadre d’un reportage radio et télé sur la délégation des tâches dans le domaine de la planification familiale. Cette capitalisation participera à l’apprentissage et facilitera le passage à l’échelle du projet. Revenons sur les points que ce reportage a permis de mettre en lumière :

LIRE LA SUITE