actualités

Portrait d'Hadja Idrissa BAH

– La mobilisation jusqu’au Forum Génération Égalité en 2021

Le report d’un an du Forum Génération Égalité allonge la période de mobilisation d’Equipop dans ce processus mondial, mais il n’en change pas la substance. Jusqu’à l’été 2021, nous continuerons de militer pour que le Forum se donne une véritable ambition politique et qu’il soit co-construit avec les féministes dans toute leur diversité. Nous faciliterons la participation de la société civile d’Afrique de l’Ouest, et apporterons notre expertise en matière de DSSR (Droits et santé sexuels et reproductifs).LIRE LA SUITE

– Tribune – Chef·fe·s d’Etat, à quand des réponses féministes face au Covid-19 en Afrique de l’Ouest ?

Demain, les chef·fe·s d’Etat du monde entier devaient se retrouver à Paris pour le Forum Génération Égalité afin de célébrer les vingt-cinq ans de la Conférence de Pékin, tournant historique pour les droits des femmes au niveau mondial. Ce Forum avait pour objectif de “lancer un ensemble d’actions concrètes, ambitieuses et transformatrices” en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Le Forum est logiquement reporté d’un an en raison de la crise sanitaire. Mais, d’ici à l’été 2021, les États ne doivent pas se démobiliser, bien au contraire, car ces enjeux, à l’épreuve de la crise du Covid-19, apparaissent encore plus pertinents, notamment en Afrique.

LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse – Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19

Communiqué de presse
Ouagadougou, Paris 
6 juillet 2020

Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19
Témoignages et perspectives féministes de la société civile ouest-africaine


Parution, ce 6 juillet :  Equipop publie une enquête réalisée d’avril à juin 2020 auprès d’une trentaine d’associations et d’activistes pour les droits des femmes de sept pays d’Afrique de l’Ouest. 
LIRE LA SUITE

– Enquête – Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19

Partout dans le monde, les associations et activistes mobilisé·e·s pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes ont joué un rôle important dans la riposte face au Covid-19. Observateurs·rices des impacts disproportionnés de la crise sur les femmes, lanceurs·ses d’alerte sur les violations des droits et la détresse sociale, elles et ils ont également participé à la prévention et à la prise en charge des conséquences sociales et sanitaires du Covid-19. En Afrique francophone, région du monde où Equipop a noué des partenariats solides ces vingt dernières années, les associations des droits des femmes ont été particulièrement actives. Ce rapport se fait l’écho de leurs voix et de leurs recommandations en présentant les résultats d’une enquête réalisée auprès de nos partenaires au Bénin, Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, Guinée, au Mali, Niger et au Sénégal.

LIRE LA SUITE

– Communiqué de presse – Mettre la justice sociale et l’égalité femmes-hommes au cœur de la lutte contre le COVID-19 en Afrique de l’Ouest

[Paris/Ouagadougou, le 19 mai 2020] – 85 associations mobilisées en Afrique de l’Ouest ont signé l’appel à l’action lancé par Equipop. En quatre mesures clés, elles interpellent les responsables politiques pour qu’elles et ils mettent la justice sociale et l’égalité femmes-hommes au cœur de la réponse à la pandémie de COVID-19.LIRE LA SUITE

– Pour une réponse française à la pandémie de Covid-19 juste et adaptée

Le Collectif Santé Mondiale a publié un document de recommandations à destination du gouvernement afin que la France adopte un plan de réponse sanitaire ambitieux et participe à l’effort mondial face à la crise du COVID-19. Le document souligne les besoins financiers et insiste sur les principes d’action à respecter, et notamment la nécessité d’adopter une approche basée sur les droits humains et le genre.LIRE LA SUITE

– Pour une réponse féministe à la pandémie du COVID-19

Cet article a été rédigé par Lucie Daniel, experte plaidoyer pour Equipop, et diffusé dans la newsletter d’avril de la campagne Deliver for Good.
English version.

Que nous dit la crise COVID-19 de nos systèmes de santé et, plus globalement, de nos sociétés ?

La crise du COVID-19 met brutalement en lumière les insuffisances des systèmes de santé du monde entier ainsi que les inégalités qui structurent nos sociétés. Plus concrètement, elle souligne deux choses : nos systèmes de santé sont profondément inégalitaires et ils sont le miroir de nos sociétés patriarcales.

LIRE LA SUITE

– COVID-19 : la réponse de l’AFD ne doit pas être aveugle au genre

Le 9 avril, la France, via l’Agence Française de Développement (AFD), a lancé l’initiative « Covid-19 – Santé en commun », pour soutenir les 19 pays prioritaires de l’aide publique au développement française, dont la plupart se trouvent en Afrique. Equipop souligne la nécessité de construire une réponse qui ne soit pas « aveugle au genre ».LIRE LA SUITE

– Appel à une réponse politique féministe au COVID-19

La déclaration suivante a été approuvée par près de 1 500 personnes, réseaux et organisations de femmes du monde entier, provenant de plus de 100 pays, pour demander aux États d’adopter une politique féministe afin de relever les défis exceptionnels posés par la pandémie COVID-19 tout en respectant les droits humains.

Cette initiative a été lancée par des femmes du Sud et des communautés marginalisées du Nord et a été coordonnée par l’Alliance Féministe pour les Droits (Feminist Alliance for Rights, FAR).

Si vous souhaitez soutenir cette demande : http://tiny.cc/endorsenowLIRE LA SUITE