Equipop

Nos actualités

– Autonomisation des femmes et contraception en Afrique de l’Ouest – Témoignages de femmes engagées

A l’occasion du 8 mars,  journée internationale pour les droits des femmes, Equilibres & Populations et l’Agence Française de Développement organisaient une rencontre sur le thème “Autonomisation des femmes et contraception : l’Afrique de l’Ouest en action(s) !”. Découvrez en vidéo l’événement et nos trois invitées : une jeune activiste malienne, une chanteuse nigérienne et une gynécologue burkinabè.

LIRE LA SUITE

– Genre et diplomatie française : de nouveaux moyens pour de nouvelles ambitions ?

Le 8 mars, le Ministère des Affaires étrangères a dévoilé sa troisième stratégie “genre”. Elle prolonge avec force l’action des deux stratégies précédentes, même si la question des moyens financiers reste d’actualité. Quatre jours plus tard, le discours prononcé par Marlène Schiappa à l’ONU a clairement démontré l’engagement politique de la France en faveur de la promotion de l’égalité femmes-hommes. Retour sur cette semaine charnière.LIRE LA SUITE

Autonomisation des femmes et contraception : l’Afrique de l’Ouest en action(s) à Ouagadougou

Le 1 mars 2018, Equilibres & Populations – avec ses partenaires d’Alliance Droits et Santé Burkina – a organisé à Ouagadougou un événement autour du thème “Autonomisation des femmes et contraception :  l’Afrique de l’Ouest en action(s) !”. Près d’une soixantaine de personnes ; organisations de la société civile ouest-africaine, décideurs et décideuses, champions et championnes de la PF, médias; étaient rassemblées pour assister au débat sur les droits et de la santé des femmes et des filles en Afrique de l’Ouest et visiter l’exposition photo présentant des initiatives sous-régionales en la matière.

LIRE LA SUITE

– CICID 2018 : les priorités de développement fixées pour 4 ans

Le premier CICID du quinquennat s’est réuni le 8 février dernier sous la présidence du Premier ministre, Edouard Philippe. Il a fixé une stratégie qui met en avant les principales thématiques portées par Equipop. Cependant, la trajectoire budgétaire pour mettre en oeuvre ces priorités demeure floue, et la société civile française reste mobilisée sur la question.  
LIRE LA SUITE

– Au Burkina Faso, la délégation des tâches pour la Planification familiale est en marche !

Lancé en octobre 2016 par le Ministre de la santé, le projet pilote de la délégation des tâches (DT) vise à rendre accessibles les services de planification familiale à travers le renforcement des capacités des agents de santé de première ligne pour l’offre des méthodes contraceptives de longue durée d’action et des agents de santé à base communautaire pour les injectables et les pilules. En tant que responsable de la conduite des aspects liés au plaidoyer et à la capitalisation, notre équipe participait à la deuxième sortie conjointe de suivi ce projet pilote.LIRE LA SUITE

– Éducation complète à la sexualité : L’UNESCO renforce l’élan

L’UNESCO vient de publier un guide technique sur l’éducation complète à la sexualité. S’inscrivant pleinement dans le cadre d’un développement international respectueux des droits humains et de l’égalité de genre, ce document consacre l’éducation complète à la sexualité comme approche essentielle à la réalisation effective des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Les préconisations de ce rapport viennent enrichir cette approche défendue par de nombreuses associations, dont Equipop.LIRE LA SUITE

– Un an après le Global Gag Rule, la France doit agir contre le bâillonnement des droits et de la santé des femmes

Il y a un an jour pour jour, Donald Trump signait la « Règle du bâillon mondial », ou Global Gag Rule conditionnant ainsi l’accès à la totalité de l’aide au développement américaine consacrée à la santé : toute organisation étrangère qui souhaiterait bénéficier d’un financement de l’aide fédérale américaine doit attester qu’elle ne fournit aucun service ou ne mène aucune activité de conseil ou de plaidoyer visant à favoriser l’accès à l’avortement médicalisé et sécurisé, y compris sur des financements non américains.

LIRE LA SUITE

– CP – 8 décembre – Journée des droits humains : L’occasion pour la France de prendre acte d’une large mobilisation et d’investir pour les droits sexuels et reproductifs

coco de presse

Communiqué de presse

Paris, le 8 décembre

Journée des droits humains : L’occasion pour la France de prendre acte d’une large mobilisation et d’investir pour les droits sexuels et reproductifs

A la veille de la journée internationale des droits humains, 250 organisations de la société civile rendent public leur soutien à l’Appel « Pour faire avancer l’égalité femmes-hommes, la France doit investir dans les droits sexuels et reproductifs », lancé le 20 septembre dernier à l’issue d’un colloque de haut niveau « Où est l’argent pour les droits sexuels et reproductifs ? »  organisé par le Comité ONU Femmes France, Equilibres & Populations, la Fondation des Femmes, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes et Women’s WorldWide Web. Parmi les signataires, l’on retrouve des organisations de terrain, des organisations nationales ou internationales telles que le Mouvement Français pour le Planning Familial ou Médecins du Monde, mais aussi des associations européennes, ouest-africaines, et mondiales telles que IPPF ou Marie Stopes International.LIRE LA SUITE