Equipop

Nos actualités

– “Ancrer les droits des femmes au coeur du G7” : retour sur la conférence du 18 octobre

Plus de 130 acteurs et actrices de la société civile et des parlementaires ont assisté à la conférence “Ancrer les droits des femmes au coeur du G7” organisée par Equipop et CARE France à l’Assemblée nationale. Un appel a été lancé pour participer à la campagne Genre/G7 qui vise à faire des droits des femmes un sujet incontournable pour les chef·fe·s d’Etats et de gouvernement à Biarritz en 2019.LIRE LA SUITE

– Engagements financiers des élus locaux pour la PF : un an après l’appel de Ouaga, Equipop continue le plaidoyer !

La salle des fêtes de la mairie de Ziniaré a abrité jeudi 20 septembre 2018 un atelier de suivi des engagements financiers des élus locaux en faveur des activités de promotion de la planification familiale (PF). Cet atelier, organisé par Equilibres & Populations, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Advance Family Planning (AFP) et au sein duquel Equipop plaide pour que des ressources financières conséquentes soient allouées à la PF dans les plans communaux de développement ( PCD). LIRE LA SUITE

– Mobilisation au Mali et au Burkina pour mettre fin à l’excision et aux mariages précoces

Equilibres & Populations et son partenaire l’AMSOPT sont engagés, depuis 2010 dans la région de Kayes au Mali, dans une dynamique de promotion de l’abandon durable des mutilations sexuelles féminines (MSF) et du mariage précoce (MP). 2018 voit le démarrage d’une nouvelle étape avec le lancement du projet « Protéger les prochaines générations », qui permet d’étendre l’action à la région de l’Est du Burkina Faso avec l’association SOS Jeunesse et Défis
LIRE LA SUITE

– CP – M. MACRON, AIDEZ LE FONDS MONDIAL À SAUVER ENCORE PLUS DE VIES

Communiqué de presse

À Paris, le 12 septembre 2018

M. MACRON, AIDEZ LE FONDS MONDIAL À SAUVER ENCORE PLUS DE VIES

À l’heure où le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme rend le bilan chiffré de son action 2017, nos associations saluent le travail accompli. Nous rappelons à cette occasion la réalité de millions de personnes touchées par ces maladies et les ressources financières à mobiliser pour y mettre fin. À un an de la 6e conférence de reconstitution du Fonds, qui se tiendra pour la première fois en France, nous demandons à Emmanuel Macron de tout mettre en œuvre pour en faire un succès.

LIRE LA SUITE

– Discours de Jean-Yves Le Drian : un budget genre, santé et éducation en hausse ?

Lundi 3 septembre, le Ministre Jean-Yves Le Drian a annoncé que l’AFD disposerait dès 2019 d’un milliard d’euros additionnels à attribuer sous forme de dons. Il a indiqué qu’une partie de cette enveloppe serait dédiée aux questions liées au genre, à la santé et à l’éducation. Cette annonce forte devra se traduire dans le budget 2019. Equipop et ses partenaires suivront cela de près dans les semaines à venir.

LIRE LA SUITE

– Burkina Faso : L’éducation sexuelle complète se matérialise

Du 24 au 27 juillet dernier à Koudougou, les autorités de l’éducation nationale et de l’alphabétisation du Burkina Faso, à travers la Direction Générale de la Recherche en Education et de l’Innovation Pédagogique, ont organisé en partenariat avec Equilibres & Populations un atelier de formation des enseignant·e·s. Ces derniers·ères vont expérimenter dès les premières années du primaire la réforme des curricula de l’éducation de base portant sur les Mutilations Génitales Féminines (MGF), la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et le Mariage des Enfants (ME).LIRE LA SUITE

A Niamey, dialogue et réflexion entre acteurs·rices au service de la santé des jeunes !

Les 17 et 18 juillet dernier, à Niamey, se réunissaient les acteurs et actrices du projet JADES (Jeunes et Adolescents en Santé). Ce projet est mené au Niger depuis mars 2016 par Solthis et Lafia Matassa, avec l’appui technique d’Equipop. Durant deux jours d’intenses échanges, les participant·e·s ont pu réfléchir, grâce à la méthode Equipop Lab, à de nouvelles activités pertinentes et efficaces pour la santé des jeunes.

LIRE LA SUITE