– Burkina : les Maires réaffirment leurs engagements à la promotion de la planification familiale dans leurs communes

– Burkina : les Maires réaffirment leurs engagements à la promotion de la planification familiale dans leurs communes

Le 29 septembre dernier, Equipop réunissait une soixantaine de maires de la sous-région à Ouagadougou pour un atelier national sur le suivi des engagements financiers pris par les Maires en faveur de la planification familiale (PF). Au sortir de cet atelier, ces élus communaux ont réaffirmé leur  ferme volonté d’œuvrer davantage  pour la promotion  PF dans leurs communes respectives, en allouant davantage de ressources financières spécifiques. Equilibres & Populations mène un plaidoyer depuis 2014 pour inciter les Maires à s’engager davantage pour la promotion des droits et la santé sexuels et reproductifs des filles et des femmes dans la sous-région Ouest-Africaine.  

 

Venus du Bénin, Niger, Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, ces maires ont pu  partager leurs expériences en matière de PF, avant de faire le point sur leurs engagements financiers en faveur de la PF dans leurs communes respectives. Des diverses expériences échangées lors des panels, il ressort que de nombreux maires ont  déjà alloué des fonds pour les  services de planification familiale (PF). D’autres sont dans la dynamique de mobilisation de ressources, car ils sont convaincus que le développement de leurs communes passe par des investissements durables en PF.

 

En signe de renouvellement de leurs engagements en faveur de la PF et aussi dans le but d’inviter leurs pairs à s’engager pour les activités de promotion de la PF dans leurs communes, les Maires ont rédigé et signé le manifeste des  « Maires champion·ne·s de la PF »  : « même de petits investissements, alliés à une expertise locale, permettent de développer des actions d’investissement pour l’amélioration des systèmes de santé locaux et des actions de mobilisation sociale à impacts significatifs (recrutement de nouvelles utilisatrices, augmentation du taux d’utilisation, réduction du taux des besoins non satisfaits, disponibilité et accessibilité des produits contraceptifs, etc.) ».

 

En effet, Equilibres  & Populations qui développe depuis plus de 20 ans une expertise technique en accompagnement d’organisations de la société civile et des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest entend poursuivre ses actions de plaidoyer auprès de tous les maires du Burkina et dans la sous région pour une meilleure prise en compte de la PF dans les plans communaux de développement (PCD).