Equipop

Nos actualités

– Press Release – G7 Finance Ministerial Meeting: reaction of Women 7 feminist organisations

A missed opportunity to take ambitious financial actions on women’s and girls’ rights

The G7 countries finance ministers as well as several multilateral financial institutions governors met on 17 and 18 July in Chantilly. It was the last ministerial meeting before the Biarritz Summit, and a key opportunity to announce ambitious funding for women’s and girls’ rights. Today, it does not add up and one question remains: where is the funding for feminist public policies? Without significant increases in budgets for women’s and girls’ rights at national and international levels, the feminist position defended by ministers Jean-Yves Le Drian and Marlène Schiappa will remain a hollow promise.LIRE LA SUITE

– Les enjeux du plan national de lutte contre l’excision

Marlène Schiappa, la Secrétaire d’État chargée de l’égalité femmes-hommes, a présenté, le 21 juin, un Plan national de lutte contre les mutilations sexuelles féminines (MSF), à la Maison des Femmes de Saint-Denis. Equipop a contribué à l’élaboration de ce plan, qui prévoit notamment d’améliorer la santé des femmes victimes de MSF, et d’assurer une meilleure prévention auprès du public.

LIRE LA SUITE

– CP – Ministérielle Finances du G7 : réaction des organisations féministes du Women 7

Une occasion manquée pour adopter des mesures financières ambitieuses sur les droits des femmes et des filles

Les ministres des finances des pays du G7 ainsi que les gouverneurs de plusieurs institutions financières multilatérales se sont réunis les 17 et 18 juillet à Chantilly. Dernière réunion ministérielle avant le sommet de Biarritz, il s’agissait d’une opportunité clé pour annoncer des financements ambitieux sur les droits des femmes et des filles. Aujourd’hui, le compte n’y est pas et une question demeure : où sont les financements pour les politiques publiques féministes ? Sans hausses significatives des budgets pour les droits des femmes au niveau national et international, le positionnement féministe défendu par les ministres Jean-Yves Le Drian et Marlène Schiappa restera une promesse vaine.LIRE LA SUITE

– Le collectif Prévenir & Protéger, Grande cause nationale 2019

Le collectif Prévenir & Protéger, dont Equipop fait partie aux côtés d’autres associations françaises de défense des droits des femmes et des enfants, a obtenu le label “Grande cause nationale 2019”. Il a été attribué en avril par le Premier Ministre, Edouard Philippe, alors que l’égalité femmes-hommes est la grande cause du quinquennat du Président Emmanuel Macron. Ce label permet de diffuser les campagnes de prévention du collectif sur les chaînes de radios et de télévision publiques.

LIRE LA SUITE

– Press Release – G7 – Development and Education Ministerial meetings: reaction of Women 7’s feminist NGOs

On 4 and 5 July, the Ministers of Education and Development of the G7 countries met in Paris. Women’s and girls’ rights were mainstreamed in the communiqués, but the Women 7 expected more concrete commitments, including to feminist official development assistance (ODA). France, which is among the G7 countries with the worst track records in terms of integrating gender equality into its development policy, has yet to prove its worth, particularly in terms of funding.

LIRE LA SUITE

– Women Deliver 2019 – Paroles inspirantes en vidéo

Equipop avait invité trois jeunes féministes d’Afrique de l’Ouest à assister à Women Deliver 2019, en juin à Vancouver, au Canada. Pour alimenter leurs réflexions et leurs combats, Irmine AYINHOUTON, Awa dite Mah CAMARA et Alexia HOUNTONDJI ont récolté les paroles de personnalités féministes inspirantes. Découvrez-les en vidéos.LIRE LA SUITE

– CP – G7 – Ministérielle Développement et Éducation : Réaction des ONG féministes du Women 7

Les 4 et 5 juillet, les ministres de l’éducation et du développement des pays du G7 se sont réunis à Paris. Les droits des femmes et des filles ont été intégrés de manière transversale dans les communiqués, mais le Women 7 attendait davantage d’engagements concrets, notamment en faveur d’une aide publique au développement féministe. La France, figurant parmi les mauvais élèves du G7 en termes d’intégration de l’égalité femme-homme dans sa politique de développement, doit encore faire ses preuves, en particulier en termes de financements. LIRE LA SUITE

– CP – G7 Développement et Éducation : L’approche féministe, clé de la réussite du G7 !

Les ministres du développement et de l’éducation du G7 se réunissent les 4 et 5 juillet à Paris, en présence d’États du G5 Sahel. Plusieurs enjeux clés sont au cœur de ces réunions ministérielles : le Sahel, le financement du développement, l’accès à un emploi décent ou encore l’éducation des filles. Les droits des femmes et des filles doivent être pleinement intégrés à l’agenda et le Women 7 appelle l’ensemble des pays du G7 à faire preuve d’ambition en la matière. LIRE LA SUITE